DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Toyota : Japonais de marque, Américain de coeur


entreprises

Toyota : Japonais de marque, Américain de coeur

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Face à la menace protectionniste, Toyota continue de brosser Donald Trump dans le sens de l’Amérique.

Stigmatisé par le président américain pour ses projets d’expansion au Mexique, le constructeur nippon a promis en janvier d’investir 10 milliards de dollars sur cinq ans aux Etats-Unis.

Toyota américain

Ce jeudi, depuis Tokyo, son Président, Akio Toyoda, a rappelé l’ancrage américain de Toyota. “Notre groupe est très différent de ce qu’il était dans les années 80,“ a-t-il assuré. “Toyota a augmenté sa production aux Etats-Unis et a mis sur pied des réseaux de vente locaux. Nos voitures sont produites par des ouvriers américains, dans des usines américaines, pour des clients américains. J’espère que Toyota sera considéré simplement comme un constructeur américain.

Toyota compte dix usines dans huit Etats aux Etats-Unis, son premier marché, où il emploie plus de 34.000 personnes. L’an dernier, près d’1,4 million de véhicules y ont été produits.

Un autre million, destiné au marché américain, a été construit au Mexique et au Canada. Si Washington dénonce l’accord de libre échange avec ces deux pays, le constructeur promet de s’adapter.

Samsung anticipe

Bien qu‘épargné jusqu‘à présent par les critiques de Donald Trump, le Sud-Coréen Samsung envisagerait lui aussi de construire une nouvelle usine d‘électroménager aux Etats-Unis.

Les grands exportateurs redoutent en effet des droits de douane prohibitifs sur les biens produits à l’extérieur des Etats-Unis.

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

entreprises

Apple : les ventes d'iPhones rebondissent