DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Démonstration de force d'Emmanuel Macron à Lyon


France

Démonstration de force d'Emmanuel Macron à Lyon

8000 personnes à l’intérieur et presque autant à l’extérieur auraient assisté au meeting d’Emmanuel Macron à Lyon, selon les organisateurs.

Pourquoi un tel engouement ? Que voient ses militants en lui ? euronews est allé à leur rencontre.

Il incarne “la modernité, le renouveau, la possibilité de prendre le meilleur de chaque parti sans être pour autant un parti. Et justement, c’est ce qui fait sa force”, estime une militante.

Le mouvement “En marche” d’Emmanuel Macron a été créé en avril 2016. Il revendique aujourd’hui plus de 170,000 adhérents et se veut un mouvement citoyen, s’appuyant sur des comités locaux, dont la mission est de faire remonter des propositions.

Emmanuel Macron prône ainsi la démocratie participative.

La porte-parole du candidat, Laurence Haïm (ndlr : ancienne journaliste et correspondante aux Etats-Unis pour le groupe Canal +) n’hésite pas à comparer la campagne de l’ancien ministre de l’Economie de François Hollande à celle d’Obama en 2008.

Selon elle, il y a des convergences comme “l’enthousiasme, le désir de renouvellement dans la vie politique, le désir d’autre chose, des gens qui son enthousiastes. Et la démocratie participative, et c’est ça qui est nouveau et que Macron met en marche avec nous tous”.

Emmanuel Macron n’a pas participé à la primaire de la gauche, mais il est soutenu par certains socialistes à l’instar du sénateur-maire de Lyon.

“Dans ces circonstances ou tout change, il faut que l’Europe se réunisse et pour que l’Europe se réunisse, il faut que la France porte une voix forte, mais pour porter une voix forte, il faut que nous-mêmes, nous soyons capables de nous réformer afin de devenir exemplaires”, indique Gérard Collomb.

Selon les derniers sondages (publiés ce samedi 4 février), un électeur sur cinq serait prêt à voter pour Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle.

“Inconnu du grand public il y a encore deux ans, Emmanuel Macron s’affiche aujourd’hui comme l’un des favoris de l‘élection présidentielle. Une trajectoire fulgurante pour cet homme de 39 ans, qui n’a jamais été élu, et qui veut incarner, à travers son mouvement _“En marche”, le renouveau, une nouvelle manière de faire la politique, en dépassant le clivage droite-gauche”_, conclut Julien Pavy, envoyé spécial d’euronews au meeting de Lyon.

Avec agences.

Roumanie : le gouvernement annonce l'abrogation du décret controversé

Roumanie

Roumanie : le gouvernement annonce l'abrogation du décret controversé