DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Journée mondiale contre le cancer : améliorer détection et prévention, demande l'OMS


monde

Journée mondiale contre le cancer : améliorer détection et prévention, demande l'OMS

La journée mondiale contre le cancer, samedi 4 février 2017, est l’occasion d’alerter sur une maladie qui tue 8,8 millions de personnes chaque année, alors que plus de 14 millions de cas nouveaux sont détectés tous les ans – près
des deux tiers en Afrique, en Asie et en Amérique latine. La détection, et son corollaire, la prévention, sont les deux pistes que les politiques publiques doivent suivre, assure l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

“Trop de cancers sont diagnostiqués trop tard, explique le docteur Etienne Krug, expert à l’OMS. Cela rend les traitements plus compliqués, plus coûteux et cela réduit souvent leurs chances de succès. Si les gens avaient plus conscience des symptômes du cancer, ils viendraient plus tôt dans les centres de santé, et le diagnostic arriverait du même coup plus tôt aussi.”

Les spécialistes insistent sur la prévention, en incriminant en particulier le tabac, l’alcool, l’exposition au soleil et la sédentarité. Ils réclament des investissements publics, en observant que le retour sur investissement, de dix ans à plusieurs décennies, n’entre pas dans le logiciel du monde politique, regrettent-ils, alors que l’OMS estime qu’au moins un tiers des cancers dans le monde sont “évitables”, 40% en France.