DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hamon, Mélenchon et son hologramme projettent la campagne à gauche


France

Hamon, Mélenchon et son hologramme projettent la campagne à gauche

C’est par une prouesse technologique que Jean-Luc Mélenchon a lancé ce dimanche sa campagne présidentielle : le candidat de la France insoumise était simultanément à Lyon (Rhône) et à Aubervilliers (Seine Saint Denis) grâce à une projection holographique. Ce double-meeting politique est une première en France.

Devant, en tout, 15 000 personnes, le leader de la gauche radicale a défendu la nécessité d’investir massivement dans les énergies vertes et de rejeter les règles qui créent l’austérité budgétaire.

Aussi longtemps que vous resterez dans les traités budgétaires européens, aucune politique progressiste n’est possible. Il faut sortir des traités. C’est la condition préalable du changement“ s’est exclamé le candidat qui compte plus de 200 000 abonnés à sa chaîne Youtube, plus qu’aucune personnalité politique française.

L’ancien sénateur, député européen et ministre s’en est pris à ceux qui lui disputent l‘étiquette d’anti-système : Emmanuel Macron, “le banquier qui a pourri la vie de milliers de gens en participant à la loi El Khomri“ et à Marine Lepen, “cette ignorante“ qui ne souhaite pas enseigner aux enfants des étrangers.

JLM“, dont c’est la deuxième campagne présidentielle, a assuré qu’il accepterait “les mains tendues“, mais “pas les combines“ politiques. Un clin d‘œil à Benoît Hamon, le vainqueur de la primaire de la gauche, qui était investi le même jour par le parti socialiste.

Face à plusieurs membres du gouvernement (Matthias Fekl, Axelle Lemaire, Thierry Mandon, Laurence Rossignol, Harlem Désir et Christop Sirugue), de nombreux cadres du parti mais aucun ministre, l’ancien frondeur a assuré qu’il garderait son cap tout en saluant les points positifs du quinquennat de François Hollande.