Hamon, Mélenchon et son hologramme projettent la campagne à gauche

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Hamon, Mélenchon et son hologramme projettent la campagne à gauche

<p>C’est par une prouesse technologique que Jean-Luc Mélenchon a lancé ce dimanche sa campagne présidentielle : le candidat de la France insoumise était simultanément à Lyon (Rhône) et à Aubervilliers (Seine Saint Denis) grâce à une projection holographique. Ce double-meeting politique est une première en France. </p> <p>Devant, en tout, 15 000 personnes, le leader de la gauche radicale a défendu la nécessité d’investir massivement dans les énergies vertes et de rejeter les règles qui créent l’austérité budgétaire.</p> <p>“<em>Aussi longtemps que vous resterez dans les traités budgétaires européens, aucune politique progressiste n’est possible. Il faut sortir des traités. C’est la condition préalable du changement</em>“ s’est exclamé le candidat qui compte plus de 200 000 abonnés à sa chaîne Youtube, plus qu’aucune personnalité politique française. </p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Chant des canuts holographique à <a href="https://twitter.com/hashtag/Paris?src=hash">#Paris</a> ! <a href="https://twitter.com/hashtag/JLMHologramme?src=hash">#JLMHologramme</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/JLM2017?src=hash">#JLM2017</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Canuts?src=hash">#Canuts</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/Lyon?src=hash">#Lyon</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/DoubleMeeting?src=hash">#DoubleMeeting</a> <a href="https://t.co/1NG3LBAyDz">pic.twitter.com/1NG3LBAyDz</a></p>— Jean-Luc Mélenchon (@JLMelenchon) <a href="https://twitter.com/JLMelenchon/status/828260571447455744">5 février 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>L’ancien sénateur, député européen et ministre s’en est pris à ceux qui lui disputent l‘étiquette d’anti-système : Emmanuel Macron, “<em>le banquier qui a pourri la vie de milliers de gens en participant à la loi El Khomri</em>“ et à Marine Lepen, “<em>cette ignorante</em>“ qui ne souhaite pas enseigner aux enfants des étrangers.</p> <p>“<em><span class="caps">JLM</span></em>“, dont c’est la deuxième campagne présidentielle, a assuré qu’il accepterait “<em>les mains tendues</em>“, mais “<em>pas les combines</em>“ politiques. Un clin d‘œil à Benoît Hamon, le vainqueur de la primaire de la gauche, qui était investi le même jour par le parti socialiste. </p> <p>Face à plusieurs membres du gouvernement (Matthias Fekl, Axelle Lemaire, Thierry Mandon, Laurence Rossignol, Harlem Désir et Christop Sirugue), de nombreux cadres du parti mais aucun ministre, l’ancien frondeur a assuré qu’il garderait son cap tout en saluant les points positifs du quinquennat de François Hollande.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Merci à <a href="https://twitter.com/ChTaubira"><code>ChTaubira</a> <a href="https://twitter.com/aurelifil"></code>aurelifil</a> <a href="https://twitter.com/montebourg"><code>montebourg</a> <a href="https://twitter.com/Vincent_Peillon"></code>Vincent_Peillon</a> <a href="https://twitter.com/Anne_Hidalgo"><code>Anne_Hidalgo</a> d&#39;être à mes côtés, avec beaucoup d&#39;autres, à la <a href="https://twitter.com/hashtag/Mutualit%C3%A9?src=hash">#Mutualité</a> <a href="https://t.co/UspLehqVih">pic.twitter.com/UspLehqVih</a></p>&mdash; Benoît Hamon (</code>benoithamon) <a href="https://twitter.com/benoithamon/status/828198795150233600">5 février 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>