DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Etats-Unis : le décret migratoire de Trump contesté une deuxième fois par la justice

“Pour la sécurité du pays, nous gagnerons”, a proclamé Donald Trump, qui n’a pas l’intention de renoncer à son projet d’interdire, pendant trois mois, l’accès aux Etats-Unis aux ressortissants de plus

Vous lisez:

Etats-Unis : le décret migratoire de Trump contesté une deuxième fois par la justice

Taille du texte Aa Aa

“Pour la sécurité du pays, nous gagnerons”, a proclamé Donald Trump, qui n’a pas l’intention de renoncer à son projet d’interdire, pendant trois mois, l’accès aux Etats-Unis aux ressortissants de plusieurs pays musulmans, le temps que les autorités revoient leur dispositif antiterroriste. Mais il a perdu une deuxième bataille juridique, après le refus, dimanche matin, d’une cour d’appel fédérale d’annuler la décision d’un juge fédéral de Seattle de suspendre son décret. Sur Twitter, Trump avait vivement critiqué ce magistrat, en lui reprochant “d’ouvrir la porte du pays à de potentiels terroristes”. Le département américain de la Justice avait fait appel de cette décision.

Les opposants au décret Trump encouragent désormais les personnes visées par l’interdiction à “se précipiter à l’aéroport pour embarquer sur le prochain vol”, selon la formule d’un professeur de droit. Et, dans des aéroports américains, comme à Washington, des juristes ont mis en place une assistance pour les personnes concernées. “J’espère voir beaucoup d’immigrés profiter du vide juridique actuel pour rentrer aux Etats-Unis”, commente une avocate, Ofelia Calderon. “Aujourd’hui, demain et dans le futur, ajoute-t-elle. Car nous ne savons pas quand et comment la situation va évoluer. C’est peut-être une question de quelques jours, ou de plusieurs semaines voire de mois, c’est difficile à dire.”

L’opposition continue aussi à se traduire dans la rue. Deux mille personnes ont manifesté samedi soir à West Palm Beach (Floride), tout près de la résidence où le président Trump passe le week-end en famille.