DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Après son selfie avec Angela Merkel, un Syrien attaque Facebook


Allemagne

Après son selfie avec Angela Merkel, un Syrien attaque Facebook

C’est l’histoire d’un selfie qui a fait basculer une vie. Quand le jeune Syrien Anas Modamani se prend en photo avec Angela Merkel dans un centre de réfugiés en 2015, il ne sait pas que sa photo va être détournée sur Facebook.

Aujourd’hui, à 19 ans, il attaque le réseau social pour le contraindre à censurer les photomontages faisant de lui un “terroriste”, associé notamment aux attentats de Bruxelles ou à l’attaque du marché de Noël à Berlin.

“Ils disent que je suis un terroriste, dit Anas. Ce n’est pas vrai. J’habite à Berlin, et n’importe qui peut me contacter. Ils ont changé ma vie entière. Je ne peux pas sortir dans la rue, j’ai tout le temps peur. J’espère trouver une solution. Je suis un être humain, et on est tous pareils.”

Les critiques et les insultes contre la politique migratoire de la chancelière se sont déversées sur Facebook. Depuis des mois, le réseau social essuie en Allemagne un feu de critiques portant sur deux aspects : la diffusion de positions racistes, antisémites et d’appels au meurtre, et la propagation de fausses nouvelles, contre laquelle le réseau vient de s’engager à lutter plus efficacement.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Royaume-Uni

Le président de la chambre des communes dit non à Donald Trump