Le gouvernement roumain a plié mais la mobilisation bat un nouveau record

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Le gouvernement roumain a plié mais la mobilisation bat un nouveau record

<p>Le gouvernement a cédé et pourtant la mobilisation n’a pas fléchi. Pour la sixième nuit consécutive, les Roumains se sont massivement rassemblés contre un décret visant à <a href="http://fr.euronews.com/2017/02/03/roumanie-le-travail-du-parquet-anti-corruption-menace-par-le-gouvernement">miner la lutte anti-corruption</a>. </p> <p>Le gouvernement social-démocrate a officiellement retiré ce dimanche le texte ultra-controversé, ce que le Premier ministre s‘était engagé à faire la veille. Pourtant dans la soirée on comptait 250 000 manifestants devant le siège du gouvernement à Bucarest. Le double à travers le pays, du jamais vu depuis la chute du communisme.</p> <p>“<em>Ce n’est pas qu’un décret, c’est toute une manière de faire de la politique. Franchement on en a marre. C’est le peuple qui compte, pas juste un groupe de gars qui font les lois selon leurs intérêts</em>“, estime Alexandru, un enseignant présent au milieu de la foule massée sur la place Victoria de Bucarest.</p> <p>“<em>Ils essayent simplement d‘échapper aux poursuites, dit cet acteur célèbre, très actif dans le mouvement. A mon avis, tout par de là. Ils ne veulent parler au peuple. Ils ne veulent pas de dialogue</em>“ explique <a href="https://g.co/kgs/QiG9xv">Tudor Chirila</a>, un acteur et chanteur célèbre en Roumanie.</p> <p>Sous couvert de désengorgement des prisons, le décret visait à réduire les peines pour corruption et introduisait un seuil minimum de préjudice.</p> <p>Fiers d’avoir fait plier l’exécutif, la plupart des manifestants ont maintenant un autre objectif : le faire chuter.</p>