DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Trump : oui à l'Otan, mais sous condition


Etats-Unis

Trump : oui à l'Otan, mais sous condition

Donald Trump s’est rendu lundi, pour la première fois, sur la base de MacDill en Floride, le siège du commandement militaire américain au Moyen-Orient.

L’ occasion pour le chef des armées américaines de renouveler ses griefs contre les pays membres de l’OTAN qui, selon lui, ne contribuent pas assez au fonctionnement de l’Alliance atlantique.

Voici ce qu’a déclaré Donald Trump : _“L’Amérique se tient aux côtés de ceux qui se battent pour défendre la liberté. Nous les soutenons chaque heure, chaque jour, maintenant et toujours. Mais si nous payons un juste fardeau, ils nous payent injustement en retour.
Nous soutenons fermement l’OTAN mais nous demandons à ce que tous les membres de l’Alliance contribuent pleinement l’OTAN, ce que beaucoup ne font pas. “_

Une menace à peine voilée au cas où les dirigeants de l’OTAN
ne rectifieraient pas le tir ?

Donald Trump n’est toutefois pas allé jusqu‘à renouveler ses critiques les plus directes contre l’Alliance qu’il avait récemment jugée obsolète dans une entretien à la presse.
Au contraire, dimanche,Trump et Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’OTAN, ont convenu de se rencontrer. La réunion a été programmée en Europe en mai prochain.

Avec Agences