DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bombardements mortels en Syrie : au moins 26 morts


Syrie

Bombardements mortels en Syrie : au moins 26 morts

Qui a bombardé Idleb, mardi matin, le fief des rebelles au nord-ouest de la Syrie ? Seule certitude : une dizaine de raids aériens auraient causé la mort d’au moins 26 personnes dont de nombreux civils.
Ce sont apparemment des combattants du groupe Fateh al-Cham, l’ancienne branche syrienne d’Al-Qaïda, qui étaient visés.
Les raids ont fait également des dizaines de blessés.

Les regards se tournent vers les Etats-Unis. Le 21 janvier dernier, les Américains avaient déjà bombardé la province et une centaine de combattants d’Al-Qaïda avaient été tués.

Lors d’un entretien accordé à la télévision belge, Bachar al-Assad s’en est de nouveau pris à la coalition menée par les Américains.

Bashar al-Assad : “Il n’y a pas d’opération contre Daesh. Si vous parlez de l’alliance américaine contre Daesh, c‘était une opération cosmétique. C‘était une alliance fictive parce que Daesh s’est renforcé durant cette opération. Cette opération était d’ailleurs illégale parce qu’elle a pris forme sans consultation et sans la permission du gouvernement syrien.”.

De leur côté, Russes, Turcs et Iraniens se sont retrouvés lundi à Astana au Kazakhstan pour tenter de consolider le cessez-le-feu en Syrie….en attendant la reprise des pourpalers de paix entre le régime syrien et l’opposition. Ces pourparlers pourraient reprendre à Genève le 20 février.

Avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Roumanie

Crise en Roumanie : le président s'en prend au gouvernement