DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Colombie : début des pourparlers de paix entre le gouvernement et l'ELN


Colombie

Colombie : début des pourparlers de paix entre le gouvernement et l'ELN

Le gouvernement colombien et la guérilla de l’ELN ont engagé ce mardi en Équateur des négociations de paix.

L’ELN est l’armée de libération nationale, un mouvement inspiré de la révolution cubaine. Et c’est la dernière guérilla encore en lutte contre le pouvoir colombien.
Les discussions se déroulent dans une propriété jésuite située à Sangolqui, non loin de la capitale de l’Equateur.

Mettre un terme à ce conflit armé est une chose, mais pour tourner la page du conflit politique et social, il n’y a qu’une seule solution : c’est le dialogue.
Pablo Beltran, chef de la délégation de l’ELN

Le gouvernement colombien a réussi à conclure il y a quelques mois, un accord de paix avec la guérilla des FARC.
Il espère parvenir au même résultat avec l’ELN.

Nous invitons l’ELN à annoncer au peuple colombien, le plus vite possible, son renoncement public aux enlèvements. Sans cette décision, il sera très difficile d’avancer dans la construction d’accords de paix.
Juan Camilo Restrepo, chef négociateur du gouvernement colombien

Enlèvements

L’ELN est un mouvement d’insurrection né dans les années 1960.
Il compterait aujourd’hui environ 1500 combattants.

Et puis il y a les otages, un nombre indéterminé de personnes kidnappées.
En signe de bonne volonté, l’ELN a récemment relâché un ancien député et un militaire.

avec AFP