DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Roumanie : rejet d'une motion de censure contre le gouvernement


Roumanie

Roumanie : rejet d'une motion de censure contre le gouvernement

Alors que les manifestations se poursuivent en Roumanie, le gouvernement a survécu ce mercredi à une motion de censure déposée par l’opposition de centre-droit. 161 députés ont voté pour. Il fallait au minimum 233 voix pour que la motion soit adoptée. Les sociaux-démocrates, majoritaires, et leurs alliés de la coalition se sont abstenus.

Ce vote, dont l’issue ne faisait guère de doute, conforte le Premier ministre Sorin Grindeanu, en poste depuis seulement un mois, et qui a exclu de démissionner. Il entend désormais se concentrer sur les réformes.

“Nous avons aujourd’hui un budget qui va apporter prospérité et développement aux Roumains. Nous avons tous les moyens nécessaires pour mettre en œuvre le programme de gouvernement qu’une large majorité de Roumains a voté en décembre.”

Depuis une semaine, les Roumains manifestent contre le gouvernement, suite à un décret assouplissant la législation anti-corruption. Le texte a depuis été retiré, mais, pour beaucoup, le Premier ministre s’est décrédibilisé, il doit démissionner.

Ces manifestations ont rassemblé jusqu‘à 500.000 personnes ce dimanche à travers le pays, du jamais vu depuis la fin du régime communiste. Elles se sont depuis essoufflées.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Colombie

L'ELN, dernier obstacle à la paix en Colombie ?