Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Serbie/Grèce : dans les camps de migrants, la situation empire

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Serbie/Grèce : dans les camps de migrants, la situation empire

<p>L’attente, dans le froid et l’humidité. <br /> A Belgrade, en Serbie, plus de 7000 migrants espèrent toujours rejoindre l’Union européenne.<br /> Coincés à la frontière hongroise depuis près d’un an, ces candidats à l’exil vivent dans le plus grand dénuement, sans eau courante, et sans chauffage.</p> <blockquote class="twitter-video" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">“Mon numéro c’est le 1275, ça va prendre plus de 2 ans pour passer en Hongrie.”<br /> La longue attente des <a href="https://twitter.com/hashtag/migrants?src=hash">#migrants</a> dans les camps en Serbie. <a href="https://t.co/ObprqVxDzA">pic.twitter.com/ObprqVxDzA</a></p>— Gilles Gallinaro (@GallinaroG) <a href="https://twitter.com/GallinaroG/status/824915231545638912">27 janvier 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Ces hommes ne reçoivent qu’un repas par jour mais ne songent qu‘à une chose : franchir la frontière, d’une manière ou d’une autre.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Destins de migrants, rêvant de l’UE, coincés en <a href="https://twitter.com/hashtag/Serbie?src=hash">#Serbie</a>, glacés par le froid et saisis par <a href="https://twitter.com/iandrej"><code>iandrej</a> <a href="https://t.co/dIxEGdbyQz">https://t.co/dIxEGdbyQz</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/AFP?src=hash">#AFP</a> <a href="https://t.co/NIMmTZCDXq">pic.twitter.com/NIMmTZCDXq</a></p>— Agence France-Presse (</code>afpfr) <a href="https://twitter.com/afpfr/status/825783320596213760">29 janvier 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>En Grèce, la situation devient explosive. Mardi, <a href="http://fr.euronews.com/2017/02/07/grece-manifestation-contre-la-venue-du-ministre-des-migrations-dans-un-camp-de">le ministre des migrations a été pris à partie par des manifestants</a> lors d’une visite au camp de Hellinikon près d’Athènes. </p> <p>Plus de 60 000 réfugiés sont piégés en Grèce depuis plus d’un an. Tous survivent dans des camps de transit souvent insalubres. </p> <p>La plupart n’obtiendront jamais de papiers pour rejoindre le nord de l’Europe.</p> <p><em>Avec Agences</em></p>