DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Serbie/Grèce : dans les camps de migrants, la situation empire


monde

Serbie/Grèce : dans les camps de migrants, la situation empire

L’attente, dans le froid et l’humidité.
A Belgrade, en Serbie, plus de 7000 migrants espèrent toujours rejoindre l’Union européenne.
Coincés à la frontière hongroise depuis près d’un an, ces candidats à l’exil vivent dans le plus grand dénuement, sans eau courante, et sans chauffage.

Ces hommes ne reçoivent qu’un repas par jour mais ne songent qu‘à une chose : franchir la frontière, d’une manière ou d’une autre.

En Grèce, la situation devient explosive. Mardi, le ministre des migrations a été pris à partie par des manifestants lors d’une visite au camp de Hellinikon près d’Athènes.

Plus de 60 000 réfugiés sont piégés en Grèce depuis plus d’un an. Tous survivent dans des camps de transit souvent insalubres.

La plupart n’obtiendront jamais de papiers pour rejoindre le nord de l’Europe.

Avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Russie

Condamné, l'opposant russe Alexeï Navalny reste candidat face à Poutine