DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

De l'aide venue de Malaisie pour les Rohingyas


Birmanie

De l'aide venue de Malaisie pour les Rohingyas

Un bateau chargé de 2 300 tonnes de nourriture et de médicaments a accosté ce jeudi à Rangoun, la capitale birmane. Sa cargaison est destinée à la minorité musulmane des Rohingyas. Après un premier refus des autorités birmanes en décembre, la Malaisie a pu faire parvenir une partie de cette aide à Rangoun. Le reste sera acheminé au Bangladesh, où 70 000 Rohingyas ont fui.

“L’aide a été livrée au gouvernement birman et il se chargera de la distribution, explique Reezal Merican Naina Merican, le vice-ministre malaisien des Affaires étrangères. Nous ne pouvons pas être constamment sceptiques. Nous devons faire confiance. Et nous avons déjà exprimé nos préoccupations par rapport à ce qui s’est passé dans l’Etat Rakhine.”

L’Etat Rakhine, à l’ouest de la Birmanie, c’est là que vivent reclus les Rohingyas, récemment victimes de violentes exactions. Mais pour une dizaine de moines bouddhistes, venus manifester devant le port de Rangoun, ce n’est pas une minorité birmane.

“Nous n’avons rien contre le fait qu’on soutienne des gens qui souffrent, assure un moine, mais nous ne voulons pas que cette affaire soit exploitée politiquement en appelant ces gens Rohingyas. Le nom Rohingyas n’existe pas.”

Considérés comme des migrants illégaux venus du Bangladesh, les Rohingyas vivent exclus de la société birmane. Et depuis le mois d’octobre, suite à des attaques de groupes armés contre des postes-frontière, ils sont victimes d’une répression “généralisée” menée par l’armée. C’est ce que dénoncent les Nations Unies dans un rapport accablant qui évoque de probables crimes contre l’humanité.