DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Donald Trump attaque une enseigne qui ne vend plus les vêtements de sa fille


Etats-Unis

Donald Trump attaque une enseigne qui ne vend plus les vêtements de sa fille

Donald Trump a volé au secours de sa fille aînée Ivanka Trump, femme d’affaires suivie par des millions de personnes sur les réseaux sociaux. Selon lui la marque de vêtements Ivanka Trump est traitée injustement par les enseignes.

Depuis que son père fait de la politique, les ventes de produits Ivanka Trump sont en baisse, c’est en tout cas ce qu’a expliqué la chaîne de magasins de luxe Nordstrom pour justifier le fait qu’elle retrait de ses rayons les sacs, chaussures et vêtements de la marque.

Au cours de l’année passée, spécialement au cours du second semestre 2016, les ventes de la marque ont régulièrement décliné au point que cela ne faisait plus sens économiquement de continuer pour le moment“, a déclaré mardi une porte-parole dans un courriel à l’AFP.

Une nouvelle mal digérée par le père de l’ex mannequin. Sur son compte twitter et celui de la présidence (@POTUS), Donald Trump a dénoncé un traitement “injuste“, “terrible !“.

Preuve supplémentaire que les affaires familiales s’immiscent dans la politique nationale, l’affaire a été commentée par le porte-parole de la Maison Blanche :

Il y a très clairement des tentatives pour salir son nom en raison de mesures précises prises par son père. C’est une attaque directe contre ses politiques et son nom“ a estimé Sean Spincer lors d’une conférence de presse.

La chaîne Nordstrom, qui possède 350 magasins en Amérique du Nord était visée par un appel au boycott par le site “Grab Your Wallet” parce qu’elle vendait du Ivanka Trump.

Hasard ou non l’action Nordstrom a gagné 4,1% en bourse ce mercredi. Une chose est sûre : une nouvelle barrière entre la politique et les intérêts familiaux a été franchie.

Béji Caïd Essebsi à Rome pour faire avancer la coopération méditerranéenne

Italie

Béji Caïd Essebsi à Rome pour faire avancer la coopération méditerranéenne