DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Sénat américain confirme Jeff Sessions au poste de ministre de la Justice

Pendant les primaires il avait été le premier sénateur à rejoindre le camp Trump, dont il a influencé la politique migratoire.

Vous lisez:

Le Sénat américain confirme Jeff Sessions au poste de ministre de la Justice

Taille du texte Aa Aa

Le Sénat américain a donné son feu vert à Jeff Sessions au poste de ministre de la Justice. Le sénateur ultra-conservateur de l’Alabama est devenu le sixième membre du gouvernement confirmé par le Sénat après un vote serré : 52 voix contre 47 ce mercredi.

Pendant les primaires Jeff Sessions, 70 ans, avait été le premier sénateur à rejoindre le camp Trump, dont il a largement influencé la politique migratoire.

Une lourde tâche l’attend. Je pense qu’il est à la hauteur. Il est dur, mais il est juste. Il est persistent, mais respectueux. C’est un homme aimable, un collègue de principe, un partenaire honnête“ a estimé le président du groupe républicain au sénat Mitch McConnell lors des débats.

Le démocrate Tim Kaine, candidat à la vice présidence aux côtés d’Hillary Clinton, a voté contre sa nomination : “_Un ministre de la Justice doit défendre fermement le droit, y compris contre le puissant exécutif qui l’a nominé. Je m’oppose à la nomination du sénateur Sessions à ce poste. C’est un ami, quelqu’un que je respecte, mais son passé me fait douter sur sa capacité à être le champion de ceux qui ont le plus besoin de ce ministère, et sur sa capacité à freiner l’emprise illégale de cet exécutif” a expliqué le sénateur de Virginie.

Une des priorités de Jeff Sessions devrait être de faire la lumière sur interférences russes pendant la campagne présidentielle, mais les démocrates doutent de son indépendance.

Pendant les débats Jeff Sessions a été accusé par certains élus démocrates, d’avoir tenu des propos racistes dans les années 1980.

L’“Attorney General” supervise le FBI, les 93 procureurs fédéraux, ainsi que le Bureau de l’alcool, du tabac, des armes à feu et des explosifs (ATF), l’administration pénitentiaire, le Marshals Service (USMS), spécialisé dans la recherche des fugitifs, et l’agence de lutte antidrogue (DEA).