DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Londres : les robots... à travers les siècles

Vous lisez:

Londres : les robots... à travers les siècles

Taille du texte Aa Aa

A leur époque, et pour certains cela se chiffre en siècles, ils sont toujours apparus comme futuristes.

A leur époque, et pour certains cela se chiffre en siècles, ils sont toujours apparus comme futuristes. A Londres une exposition replace ces robots dans le contexte de leurs contemporains humains en revenant sur cinq siècles d’automatisme.

Parmi les pièces un Cygne d’argent qui est en fait un mécanisme qui comporte une boite à musique et qui remonte au XVIIIe siècle et d’autres, beaucoup plus récents.

Ling Lee, commissaire de l’expo : “Les robots existent en tant qu‘êtres automatisés et capables d‘être programmés depuis de très nombreuses années. Ici au musée des sciences nous avons fait commencer l’histoire il y a 500 ans, avec nos premières pièces exposées mais dans la littérature et les archives on trouve des traces de robots bien antérieures.”

Et puis bien sûr on trouve tous ces robots qui ont alimenté les oeuvres de fictions, on se souvient notamment de Metropolis tourné par Fritz Lang en 1927. Ils sont depuis longtemps sortis de la SF pour parfois rentrer en compétition avec les humains sur certaines tâches, ce sont notamment ceux que l’on appelle les cobots soit, des robots collaboratifs.

Anna Darron, commissaire de l’expo : “Nous invitons les gens à se poser cette question pendant l’expo. Les visiteurs vont pouvoir voir trois robots humanoïdes collaboratifs qui travaillent en ce moment dans des usines avec des êtres humains? C’est une question sérieuse. A quel degré voulons nous voir ces robots interférer dans notre vie quotidienne et travailler pour nous ?”

Sans parler des copies de plus en plus conformes ce sera bientôt à s’y méprendre. “Robots” au musée des sciences de Londres jusqu’en septembre.