DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des Roumains déterminés en appellent à l'Union européenne


monde

Des Roumains déterminés en appellent à l'Union européenne

ALL VIEWS

Touchez pour voir

C’est un mouvement citoyen qui ne tolère pas la corruption et qui revendique les valeurs démocratiques de l’Union européenne pour la Roumanie. Au quatorzième jour d’un mouvement de contestation populaire sans précédent depuis la chute du communisme, les infatigables manifestants de la place de la Victoire à Bucarest se sont tournés vers l’Union européenne.
Explication de Dan Ionescu, analyste :

Habituellement, la Roumanie est à la frontière de l’Union européenne, mais de temps en temps, nous sommes au centre, au coeur de celle-ci, et c’est ce qui se passe en ce moment. Je pense que les gens, aujourd’hui, partagent les valeurs communes de l’Union européenne, et je pense que c’est un message fort pour tout le monde, nos voisins compris.



Membre de l’Union européenne depuis 2007, la Roumanie, avec la Bulgarie, fait l’objet d’un suivi annuel de la part de l’Europe pour mieux lutter contre la corruption endémique (MCV Mechanisme de Cooperation et de Verification).

Suite au décret controversé adopté en catimini le 31 janvier, la Commission européenne avait critiqué les mesures du gouvernement roumain et appelé Bucarest à ne pas revenir en arrière sur la lutte contre la corruption. Pas suffisant pour ces manifestants. Même si, depuis, le gouvernement a reculé en abrogeant son décret, ils veulent plus :

Nous nous sentons un peu encouragés, mais nous voudrions tous plus que des mots. Et je ne sais pas comment l’Union européenne peut intervenir en Roumanie, parce qu‘à présent, les politiciens roumains nous disent qu’ils ne veulent pas de l’UE en Roumanie, et leur rhétorique est basée sur le nationalisme, ils disent que la Roumanie devrait aller le plus loin possible de l’Union européenne. Et nous sommes contre cela !“, s‘énerve Bogdan, 27 ans, conseiller fiscal.

Depuis Bucarest, c’est carrément un SOS qui est lancé, poliment, à l’Union européenne.

Nous voulons que l’Union européenne nous aide sur ce problème de corruption parce que nous ne nous sentons plus représentés dans notre gouvernement, au sein de notre parlement, nous n’avons plus de représentation. Même si l’Union européenne dit qu’elle veut nous aider, elle reste à l‘écart, elle nous laisse gérer par nous-mêmes. Nous ne pouvons pas gérer cela, nous ne pouvons plus le gérer dans ce pays. Dans tous les pays d’Europe où je suis allé, j’ai vu des pays développés, des infrastructures, des hôpitaux, je veux cela pour mon pays, pas dans 10 ans, maintenant !“, s‘énerve aussi Alexandru, employé d’une compagnie de Telecom.

Une détermination rare qui trouve écho… En 2013, la mobilisation des citoyens roumains avait stoppé un projet de mine d’or dans une zone protégée de Transylvanie, fin 2015, elle avait fait chuter le gouvernement après la mort de 64 personnes dans l’incendie d’une discothèque de Bucarest.


ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

monde

L'histoire trouble de Saint Valentin, patron des amoureux