Le Kremlin perd un précieux allié à la Maison Blanche

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Le Kremlin perd un précieux allié à la Maison Blanche

<p>La démission surprise lundi soir de <a href="http://abonnes.lemonde.fr/international/article/2016/11/18/michael-flynn-un-revanchard-au-conseil-de-securite-national_5033172_3210.html">Mike Flynn</a>, le conseiller à la sécurité de Donald Trump, a fait des vagues jusqu‘à Moscou.<br /> Officiellement, le Kremlin n’a pas commenté cette information.</p> <p>Mais Moscou a perdu un précieux allié. Problème : Mike Flynn a reconnu avoir promis à l’ambassadeur russe aux Etats-Unis que les sanctions contre la Russie seraient allégées avant même la prise de fonction de Donald Trump. Or ces promesses ont été cachées au président Trump et à son vice-président. <br /> Pis : ces discussions (téléphoniques)étaient potentiellement illégales, indiquent le Washington Post et le New York Times.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Etats-Unis: le conseiller à la sécurité nationale Michael Flynn démissionne <a href="https://t.co/FNA7sY21j0">https://t.co/FNA7sY21j0</a> <a href="https://twitter.com/hashtag/AFP?src=hash">#AFP</a> <a href="https://t.co/JMi6L64D2J">pic.twitter.com/JMi6L64D2J</a></p>— Agence France-Presse (@afpfr) <a href="https://twitter.com/afpfr/status/831366612385042432">14 février 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>L’ancien général à la retraite avait déjà rencontré Vladimir Poutine en 2015. Il était devenu l’un des principaux inspirateur de de la politique étrangère et de sécurité de Donald Trump.</p> <p>Mais ses conversations avec l’ambassadeur russe ont eu lieu alors que les Etats-Unis venaient juste de découvrir la possible <a href="http://fr.euronews.com/2017/01/06/le-president-russe-poutine-a-cherche-a-favoriser-l-election-de-donald-trump-agences-de-renseignement-us">ingérence</a> de Moscou dans la campagne présidentielle américaine, afin de soutenir Donald Trump.</p> <p>Mais pour ce député russe, cette éviction de Mike Flynn ne serait que temporaire : <br /> <em>“Je n’exclus pas la possibilité de voir Flynn réapparaître tôt ou tard dans l’administration américaine,</em>, a déclaré Leonid Slutsky, membre de la commission des affaires étrangères à la Douma. “Tout ceci est fait pour donner l’impression aux gens ordinaires et à l’establishment américain que la Russie reste un opposant stratégique”._</p> <p>La <a href="http://www.20minutes.fr/monde/2013959-20170214-video-demission-conseiller-trump-trois-questions-comprendre-affaire-flynn">démission de Mike Flynn</a> constitue un nouveau revers pour Donald Trump, trois jours seulement après l’entrée en fonction de son conseiller à la sécurité.</p> <p>Un conseiller qu’il va falloir remplacer, dans la précipitation.</p> <p><em>Avec Agences</em></p>