DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pays-Bas : à un mois des élections, l'extrême droite menace toujours

Il est toujours le favori des sondages.

Vous lisez:

Pays-Bas : à un mois des élections, l'extrême droite menace toujours

Taille du texte Aa Aa

Il est toujours le favori des sondages. Geert Wilders, le député xénophobe néerlandais, et son parti le PVV, gagneraient les élections législatives si celles-ci avaient lieu aujourd’hui.

Ces dernières semaines, le VVD du Premier ministre libéral Mark Rutte a pourtant réduit l‘écart, avec 24 sièges dans le dernier sondage, contre 30 pour Wilders.

Les élections commencent le 15 mars prochain. Les autres partis politiques des Pays-Bas ont prévenu qu’ils ne formeraient pas de coalition avec le parti d’extrême droite, dont Geert Wilders a rappelé les grandes lignes :

“Nous voulons retrouver nos Pays-Bas, fermer nos frontières et garder tout cet argent que nous donnons aux étrangers – ce sont des milliards – à l’Afrique pour le développement, à Bruxelles, à la Grèce, aux demandeurs d’asile aux Pays-Bas, nous allons arrêter ça et donner cet argent aux Néerlandais qui vivent ici aux Pays-Bas”.

Le jeu des coalitions et des alliances risque d‘être très compliqué et de plonger le pays dans une incertitude politique durable… Les petits partis, et notamment le parti écologiste, en assez bonne place dans les sondages, auront un rôle prépondérant à jouer.