DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un bouillant Real-Naples au programme


Sport

Un bouillant Real-Naples au programme

Le Real Madrid se prépare à accueillir ce mercredi soir l‘équipe de Naples en huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Le tenant du titre pourra bien compter sur Cristiano Ronaldo, légèrement touché le week-end dernier en Liga. En revanche, même s’il a repris l’entraînement collectif, Gareth Bale est toujours forfait.

L’entraîneur du Real, Zinédine Zidane, s’attend à souffrir face au jeu offensif des Napolitains : ‘’ Bien sûr que toutes les équipes veulent remporter la Ligue des champions. Le chemin est difficile, long, mais nous sommes sur ce chemin. La bonne nouvelle, c’est que nous sommes en forme, nous avons récupéré tous nos blessés. Cela me complique les choses pour composer le groupe mais je suis content de voir tout le monde impliqué.”

Les Madrilènes affrontent une équipe de Naples qui manque d’expérience, puisqu’elle atteint ce niveau des 8e de finale de Ligue des champions pour la deuxième fois seulement. Mais l‘équipe de Maurizio Sarri voyage bien, et surfe sur une belle dynamique de 18 matches sans défaite toutes compétitions confondues. Elle sera encouragée ce mercredi au stade Santiago Bernabeu par son ancienne icône, l’Argentin Diego Maradona.

“Je choisirai un onze équilibré, on va essayer d’attaquer, mais il faut faire attention” déclare l’entraîneur italien. ‘‘Changer deux joueurs dans le onze de départ et jouer un match plus difficile ne suffit pas à arrêter la fureur offensive du Real Madrid”.

L’autre huitième de finale aller programmé ce mercredi soir oppose le Bayern Munich à Arsenal. Comme en 2013 et 2014 et, à chaque fois, ce sont les Allemands qui s‘étaient qualifiés.

Le Bayern a remporté ses 15 derniers matchs de Ligue des Champions à domicile alors qu’Arsenal reste sur six éliminations d’affilée à ce stade de la compétition.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Sport

La France débloque son compteur