DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Zone euro : la croissance révisée à la baisse au 4T

Eurostat la donne à 1,7% sur un an en deuxième estimation, contre 1,8% annoncé précédemment.

Vous lisez:

Zone euro : la croissance révisée à la baisse au 4T

Taille du texte Aa Aa

Elle avait été surévaluée en première estimation : la croissance en zone euro a été révisée à la baisse au quatrième trimestre. Eurostat la donne désormais à 1,7% sur un an, contre 1,8% annoncé précédemment.

La plus grosse déception est venue de Grèce, où le PIB annoncé en hausse, s’est en fait contracté.

L’Allemagne (+1,8%) et les Pays-Bas (+2,5%) ont fait moins bien qu’en première estimation au quatrième trimestre. L’estimation est restée la même pour la France, sous la moyenne du bloc avec une croissance de 1,1% sur un an.

De nombreuses incertitudes

La visibilité sur 2017 est obscurcie dans ces trois pays par les échéances électorales nationales au calendrier.

La montée des populismes europhobes fait craindre pour l’intégrité de la zone euro et affaiblit la monnaie unique. Combinée à la hausse des prix du brut, l’inflation importée menace d’entamer le pouvoir d’achat des ménages. Or, la consommation reste le moteur de la croissance en zone euro.

A cela s’ajoutent les risques liés au Brexit et à une politique protectionniste américaine qui pourrait s’avérer préjudiciable aux exportations européennes.

Signe que les investisseurs naviguent à vue : la baisse d’appétit pour les biens d‘équipement. Elle s’est traduite en décembre par le plus fort repli de la production industrielle en quatre ans.

Avec Eurostat, AFP, Reuters.