DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les mystères, toujours, autour de la mort du demi-frère de Kim Jong-Un

La mort de Kim Jong-Nam est décidément entourée de nombreuses zones d’ombres.

Vous lisez:

Les mystères, toujours, autour de la mort du demi-frère de Kim Jong-Un

Taille du texte Aa Aa

La mort de Kim Jong-Nam est décidément entourée de nombreuses zones d’ombres.
Le demi-frère du leader nord-coréen est décédé lundi en Malaisie.
Les circonstances sont encore troubles. Apparemment, il s’apprêtait à prendre l’avion quand il a été empoisonné. Il serait mort à la clinique de l’aéroport ou dans une ambulance.

Une autopsie a été réalisée, mais les résultats n’ont pas été publiés.
Pyongyang exige que le corps soit immédiatement rapatrié. Kuala Lumpur s’y oppose.

Arrestation d’une suspecte

Par ailleurs, les autorités malaisiennes affirment avoir arrêté une des femmes impliquées dans l’assassinat.
D’après la police malaisienne, elle avait avec elle un passeport vietnamien.

Mais certaines sources sud-coréennes n’hésitent pas à dire qu’il s’agissaient d’espionnes nord-coréennes, chargées d’exécuter Kim Jong-Nam.

Les mobiles du crime

Kim Jong-Nam était-il devenu trop gênant pour le régime de Pyongyang ?
Était-il devenu trop critique vis-à-vis de son demi-frère ?
Lui et sa famille vivait quasiment en exil à Macao.
Voulait-il faire défection en Occident, comme certains l’affirment ?
Avait-il effectivement été, par le passé, visé par des tentatives d’assassinat ?

En tout cas, sa mort n’a fait l’objet d’aucune annonce dans les médias nord-coréens. Et cela n’a pas empêché Kim Jong-Un de participé ce mercredi à une cérémonie officielle marquant l’anniversaire de la naissance de son défunt père Kim Jong-Il.

avec agences