DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Israël/Palestine : "la solution à deux Etats n'est pas la seule solution possible" (Trump)


Etats-Unis

Israël/Palestine : "la solution à deux Etats n'est pas la seule solution possible" (Trump)

Comme il l’avait déjà laissé entendre, le président américain a pris ses distances avec le principe d’une solution à deux Etats concernant le conflit israélo-palestinien.
Donald Trump a déclaré mercredi que cette solution, défendue par la communauté internationale, “n’est pas la seule solution possible pour la paix” dans la région.

Donald Trump : “Nous avons une solution à deux Etats et à un Etat et je soutiens celle que les deux parties veulent avoir. Je peux vivre avec l’une ou l’autre solution. J’ai pensé un temps que deux Etats étaient peut-être la solution la plus facile. Mais honnêtement, si Israël et les Palestiniens sont contents, je serai content avec la solution qu’ils préfèrent.”

Le président a insisté sur le fait que pour parvenir à un accord il fallait trouver un compromis acceptable par les deux parties. Il a exhorté les Palestiniens à renoncer à la haine des juifs.

Lors de sa conférence de presse, le président américain a aussi confirmé que son administration étudiait toujours la possibilité de déménager l’ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv vers Jérusalem, malgré les mises en garde des Palestiniens. Mais aucune décision n’a été prise à ce stade, signe de l’embarras de Washington face à la levée de bouclier.

De son côté Benjamin Netanyanhu a rappelé qu’aucune discussion ne pourra commencer avec les Palestiniens sans respecter deux conditions non négociables pour Israël : la reconnaissance de l’Etat juif et le contrôle par Israël de la Cisjordanie pour des raisons de sécurité.

Avec Agences

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

monde

Violation d'un traité sur les armes nucléaires ? Moscou dément, l'OTAN s'inquiète