DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une batterie virtuelle qui tient dans la poche

Vous lisez:

Une batterie virtuelle qui tient dans la poche

Taille du texte Aa Aa

Plus besoin de transporter caisses et cymbales, elles sont désormais virtuelles, sauf les baguettes.

On n’arrête pas le progrès y compris avec les instruments de musique. Un capteur posé sur une chaussure, d’autres sur des baguettes, et vous voilà équipés pour jouer de la batterie. Plus besoin de transporter caisses et cymbales, elles sont désormais virtuelles. Des écouteurs et une application sur tablette ou smartphone vous permettent de jouer dans le vide, comme par magie…


Comment ça marche ? Philip Robertson est le leader de ce projet baptisé “Freedrum” : “Les capteurs comprennent l’angle vers lequels pointent les baguettes, ils sont capables de comprendre quel élément de la batterie est frappé, à quel endroit précisément, à quel moment et avec quelle intensité. Je peux donc jouer doucement ou plus fort.”

Une start-up suédoise est à l’origine de ce projet qui a vu le jour grâce au principe du financement participatif. L’appel aux dons lancé sur internet a permis de récolter près de 600.000 euros, soit quatre fois plus que l’objectif initial.

Ce kit de batterie virtuelle est capable de reproduire le son à partir de simples mouvements.

“Nous utilisons un gyroscope qui suit la vitesse, l’angle, la rotation des baguettes. Et il intègre tout cela. Si vous ne jouez pas juste, vous allez dériver en quelque sorte. Tout cela est donc recalibré automatiquement avec des algorithmes intelligents”, souligne August Bering, qui a contribué à la conception de ce kit.

Ce kit de batterie virtuelle, qui tient dans la poche, n’est pas encore en vente. Il pourrait être commercialisé d’ici cet été.