DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Conflit israélo-palestinien : réactions aux déclarations de Trump


Etats-Unis

Conflit israélo-palestinien : réactions aux déclarations de Trump

Donald Trump a reçu le Premier ministre israélien et son épouse mercredi à la maison Blanche. Et comme prévu, il a marqué une rupture dans la politique américaine au Proche-Orient, en affirmant que la “solution à deux Etats” n‘était pas la seule possible pour régler le conflit israélo-palestinien. Des déclarations à la Une de tous les journaux et suivies de près à Jérusalem.

“C‘était important pour Netanyahu que Trump n’insistes pas sur la solution à deux Etats parce qu’il y a une forte opposition, de la part du Likud et des partis de droite au gouvernement”, explique cet habitant de Jerusalem.

Après la rencontre, Benjamin Netanyahu, cité par la radio publique israélienne, a refusé de s’engager à continuer de soutenir l’idée de deux Etats. Une attitude qui n‘étonne pas cet habitant de Ramallah.

“C‘était l’occasion pour Netanyahu d’arrêter ses mensonges sur son soutien à une solution a deux Etats. Nous savons tous qu’il mentait sur cette solution et personne sur terre ne croiera que Netanyahu sera en faveur de la solution à deux Etats sauf si l’Etat Palestinien est créé”, juge cet habitant de Ramallah.

Donal Trump a affirmé qu’il revenait aux deux parties de négocier directement, tout en restant évasif sur la façon dont il entendait procéder sur ce dossier sur lequel tous ses prédécesseurs ont échoué.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Malaisie

Assassinat du demi-frère de Kim Jong-Un : nouvelles arrestations en Malaisie