DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

"Insyriated" : ces Syriens pris en otage par la guerre


cinema

"Insyriated" : ces Syriens pris en otage par la guerre

Une famille cloîtrée dans son appartement à Damas, alors que la guerre fait rage en Syrie. Apprendre à survivre, à vivre, au jour le jour, quand la mort menace en permanence.

Le film “Insyriated” a été projeté à la Berlinale dans la section “Panorama”. Le réalisateur Belge Philippe Van Leeuw y dépeint la vie de ces Syriens ordinaires qui subissent le conflit au quotidien.

“J’ai souhaité ouvrir une fenêtre sur la souffrance de ces personnes qui ont été piégées, sans aucun moyen de se défendre ou de pouvoir faire autre chose que d’essayer de vivre au jour le jour”, explique le réalisateur.

L’action se déroule presque exclusivement dans un appartement, rythmée par les tirs des snipers et les explosions. Un huit-clos angoissant, le quotidien réaliste d’une famille prise en otage dans un pays en guerre. Le film a ému le public de la Berlinale.

“Je suis triste de dire que j‘étais très heureuse de voir la réaction des spectateurs. Quelque part, le silence du public après la projection voulait tout dire. J‘étais moi-même sans voix à cause de la dureté du film et du sujet”, souligne l’actrice palestinienne Hiam Abbass.

Le choix de la rédaction

Prochain article
Berlinale : "La Cité perdue de Z" fait sensation

cinema

Berlinale : "La Cité perdue de Z" fait sensation