DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Baccalauréat", le miroir d'une Roumanie désabusée

Vous lisez:

"Baccalauréat", le miroir d'une Roumanie désabusée

Taille du texte Aa Aa

Le dernier film de Cristian Mungiu fait écho aux récents évènements en Roumanie.

“Baccalauréat” est le nouveau film du talentueux cinéaste roumain Cristian Mungiu, qui avait reçu une Palme d’or en 2007 pour son bouleversant “4 Mois, 3 semaines, 2 jours”, qui se passait lors des dernières années de pouvoir du dictateur Nicolae Ceaușescu.

“Baccalauréat” se situe de nos jours, dans une ville de Transylvanie. L’histoire de Roméo, medecin, et de sa femme, qui ont mis tous leurs espoirs dans la réussite scolaire de leur fille, Eliza. Cette année, elle passe le bac, et si elle a une mention, elle pourra aller étudier à l‘étranger, en Grande-Bretagne.

Seulement, le jour de l‘épreuve, elle se fait agresser et manque son examen. Le monde de Roméo s‘écroule…

La corruption en Roumanie au coeur de ce film

Alors qu’il a toujours appris à sa fille la rigueur morale et l’honnêteté, il va chercher à corrompre l’administration pour permettre à sa fille de partir à l‘étranger.

C’est un film pessimiste sur la classe moyenne roumaine qui n’a plus d’illusion et préfère envoyer ses enfants étudier à l‘étranger plutôt que de les garder au pays.

La corruption et le trafic d’influence sont au coeur de ce film, qui résonne comme en écho aux événements récents en Roumanie.

Mungiu, à nouveau, ausculte la société roumaine sans concession et prend le pouls d’une société à bout de souffle, prête à toutes les compromissions. Un film puissant récompensé l’an dernier à Cannes par le Prix de la mise en scène.