DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Affaire Théo : samedi de manifestation contre les violences policières


France

Affaire Théo : samedi de manifestation contre les violences policières

Un samedi de protestation en France en soutien à Théo, et contre les violences policières. Des milliers de personnes ont manifesté dans plusieurs villes à l’appel notamment d’associations antiracistes et de syndicats, le rassemblement à Paris s’est soldé par quelques incidents, treize interpellations et deux policiers blessés.

Dans la foule, l’ancien footballeur Lilian Thuram se souvient :
“Je sais très bien comment peut se passer un contrôle parce que je ne suis pas né joueur de foot, et ce n’est pas anodin que certaines personnes se fassent agresser, ce n’est pas anodin que Theo soit noir. Ce qui est très intéressant, c’est que de plus en plus de personnes de couleur blanche prennent conscience qu’effectivement c’est vrai : le traitement selon votre couleur de peau n’est pas le même.”

“On est tous là aujourd’hui pour soutenir une idée plus bienfaisante de la police qui a montré un visage très barbare il y a deux semaines, mais dans le fond ne l’est pas du tout, ajoute Léo, 24 ans. Nous on est là pour appeler la police républicaine à rester fidèle aux valeurs de la République.”

Théo a quitté l’hôpital jeudi, deux semaines après son viol présumé lors d’une interpellation brutale à Aulnay-Sous-Bois. Quatre policiers ont été mis en examen, dont un pour viol, dans cette affaire qui depuis embrase les banlieues.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Ukraine

Nouvel accord pour une trêve à l'Est de l'Ukraine