Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Conférence de Munich : Pence assure les Européens et l'Otan du soutien des Etats-Unis

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Conférence de Munich : Pence assure les Européens et l'Otan du soutien des Etats-Unis

<p>Son discours était très attendu, et comme annoncé, il s’est voulu rassurant. Reste à savoir s’il a convaincu… Le vice-président américain Mike Pence s’est adressé aux Européens depuis la tribune de la Conférence sur la sécurité de Munich, et il a affirmé le solide soutien de l’administration Trump à l‘égard de l’Europe et de l’Otan.</p> <p>“Aujourd’hui, demain et chaque jour, soyez confiants. Les Etats-Unis sont et seront toujours votre plus grand allié. Le président Trump et le peuple américain sont pleinement impliqués dans notre union transatlantique”, a-t-il déclaré.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="en"><p lang="en" dir="ltr">On behalf of <a href="https://twitter.com/POTUS"><code>POTUS</a>, I assure you—the US strongly supports NATO and will not waver in our commitment to our transatlantic alliance. <a href="https://twitter.com/hashtag/MSC2017?src=hash">#MSC2017</a></p>&mdash; Vice President Pence (</code>VP) <a href="https://twitter.com/VP/status/832875062277476353">February 18, 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Le vice-président américain a aussi appelé les Européens à contribuer davantage aux dépenses de défense de l’Alliance atlantique.</p> <p>Autre thème majeur de cette conférence réunissant de hauts responsables politiques et militaires ; la Russie, dont Washington veut se rapprocher et les Européens se méfient.</p> <p>“La Russie est un voisin de l’Union européenne, a tempéré Angela Merkel. La Russie est à nos frontières extérieures et c’est un voisin. Je ne cesserai pas d’encourager une meilleure relation avec la Russie malgré nos opinions divergentes sur plusieurs sujets.”</p> <p>La chancelière allemande n’en a pas moins appelé au respect des accords de Minsk pour une solution au conflit en Ukraine, et condamné l’annexion de la Crimée par la Russie.</p>