Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Qui pour succéder à Rafael Correa ?

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Qui pour succéder à Rafael Correa ?

<p>Scrutin présidentiel et législatif en Equateur.</p> <p><strong>12,8 millions d‘électeurs</strong> sont appelés aux urnes pour choisir un <strong>successeur à Rafael Correa</strong>.</p> <p>A 53 ans, le président sortant <strong>se retire après trois mandats consécutifs</strong>.</p> <p>Pour l’emporter le premier candidat doit recueillir au moins 40% des voix, et disposer de dix points d’avance sur le suivant. </p> <p>Dans le cas contraire, il y aura un <strong>second tour début avril.</strong></p> <p>Rafael Correa espère voir <strong>Lenin Moreno</strong> poursuivre sa politique, dite de “Socialisme du <span class="caps">XXI</span>e siècle”. </p> <p><strong>Le candidat d’Alliance Pays, le parti au pouvoir</strong>, a la faveur des sondages, cristallisant un tiers des intentions de vote à la veille du scrutin.</p> <p>Face à lui, sept candidats, dont <strong>Guillermo Lasso</strong> en lice sous l‘étiquette du <strong>mouvement conservateur Créant des opportunités</strong> (Creo – “Je crois”). </p> <p>Un électeur sur cinq verrait en lui le prochain président.</p> <p>Les Equatoriens ont donc le choix entre rester à gauche ou faire basculer leur pays à droite, comme l’ont fait d’autres nations en Amérique latine telles que l’Argentine, le Brésil ou le Pérou.</p> <p><strong>Ils doivent également élire 137 députés et cinq représentants au Parlement andin.</strong></p> <p>Avec <span class="caps">AFP</span>.</p>