DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

18 mois de prison contre le soldat israélien qui avait achevé un Palestinien


Israël

18 mois de prison contre le soldat israélien qui avait achevé un Palestinien

18 mois de prison à l’encontre du soldat franco-israélien Elor Azaria : ce verdict a été rendu par un tribunal militaire ce mardi matin à Tel Aviv, après un long procès qui a secoué la société israélienne. Le jeune sergent, âgé de 21 ans, a été reconnu coupable d’homicide volontaire. Le 24 mars 2016, à Hébron en Cisjordanie, il avait été filmé par un militant d’une ONG israélienne alors qu’il achevait d’une balle dans la tête Abdel Fattah al-Sharif, un assaillant palestinien blessé qui gisait à terre.

La sentence est bien moindre que la peine minimale réclamée par le procureur militaire. “Nous estimons que la peine appropriée pour l’accusé ne doit pas être inférieure à trois ans et ne pas dépasser les cinq ans”, avait déclaré le lieutenant-colonel Nadav Weisman le 4 janvier dernier. Ce procès sans précédent a profondément divisé l’opinion en Israël, entre ceux qui défendent l‘éthique de l’armée et ceux qui soutiennent, quoi qu’il arrive, les soldats confrontés à d’incessantes attaques d’activistes palestiniens.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Pakistan

Attaque-suicide d'un tribunal au Pakistan