DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Une défaite facile à digérer, un sandwich dur à avaler


Sport

Une défaite facile à digérer, un sandwich dur à avaler

Theo Walcott marque son 100e but sous le maillot d’Arsenal à l’occasion des huitièmes de finale de la Coupe d’Angleterre.

Les protégés d’Arsène Wenger, qui restaient sur un sévère 5-1 infligé par le Bayern Munich, l’emportent 2-0 contre un adversaire bien moins dangereux, Sutton United.

Et ils sont décidément gâtés par le tirage au sort puisqu’ils affronteront au prochain tour une autre équipe de cinquième division, Lincoln City.

L’attaquant espagnol Lucas Perez ouvre le score pour les Gunners dès la 26e minute, puis l’international anglais Theo Walcott double la mise dix minutes après le retour des vestiaires.

Le Petit Poucet de la Cup, qui n’avait jamais atteint ce stade de la compétition, fait plaisir à son public en se procurant plusieurs occasions franches, comme cette frappe de Roarie Deacon qui vient s‘écraser sur la barre transversale de David Ospina.

L’image que tout le monde retiendra de ce match, c’est celle de Wayne Shaw, gardien remplaçant de Sutton âgé de 46 ans et en net excédent de poids, dévorant un sandwich avant le coup de sifflet final, sachant qu’il n’entrerait pas en jeu puisque son entraîneur avait effectué ses trois changements.

La commission chargée des paris n’a pas trouvé ça drôle et s’est saisie de l’affaire, car son geste était coté à 8/1 chez les bookmakers !

La Fédération anglaise de football a aussi ouvert une enquête, poussant Wayne Shaw à démissionner, à quitter son club.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Sport

Ligue des champions : Monaco va passer au révélateur