Exoplanètes : et si la NASA avait découvert une "seconde Terre" ?

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Exoplanètes : et si la NASA avait découvert une "seconde Terre" ?

<p>La découverte est jugée exceptionnelle. A 40 années-lumière de chez nous, c’est-à-dire à plusieurs milliards de milliards de kilomètres, la <span class="caps">NASA</span> a détecté sept exoplanètes de la taille équivalente à celle de la Terre, toutes en orbite autour d’une petite étoile, de faible intensité lumineuse.</p> <p>Trois d’entre elles, situées dans une zone habitable, c’est-à-dire ni trop près, ni trop loin de leur étoile, pourraient contenir de l’eau liquide et donc potentiellement abriter la vie.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">The <span class="caps">TRAPPIST</span>-1 star & 7 Earth-sized planets orbiting it, are relatively close to us; located ~40 light-years away: <a href="https://t.co/QS80AnZ2Jg">https://t.co/QS80AnZ2Jg</a> <a href="https://t.co/GiKAFXyNvo">pic.twitter.com/GiKAFXyNvo</a></p>— <span class="caps">NASA</span> (@NASA) <a href="https://twitter.com/NASA/status/834467934835789827">22 février 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Si elles ont pu être repérées, ces planètes n’ont pas encore pu être observées. Mais les scientifiques ne cachent pas leur enthousiasme :</p> <p><em>“Ces exoplanètes sont, parmi toutes celles que nous connaissons, les plus intéressantes à analyser. Nous allons tenter de voir, grâce au télescope que nous lancerons l’année prochaine, si elles ont une atmosphère, quelle est leur caractéristique, si elles ont des traces biologiques. Avec cette découverte, la question n’est plus de savoir si nous allons trouver une seconde Terre, mais quand”</em>, a indiqué Thomas Zurbuchen, responsable du directoire des missions scientifiques de la <span class="caps">NASA</span>.</p> <p>D’après les premières indications, six de ces planètes sont solides et composées en partie de roches. Voici à quoi pourrait ressembler l’une d’elles au sol.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="en" dir="ltr">New record! We’ve found 7 Earth-sized planets around a single star outside our solar system; 3 in habitable zone: <a href="https://t.co/GgBy5QOTpK">https://t.co/GgBy5QOTpK</a> <a href="https://t.co/NEavRSXDU2">pic.twitter.com/NEavRSXDU2</a></p>— <span class="caps">NASA</span> (@NASA) <a href="https://twitter.com/NASA/status/834466377201307652">22 février 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Trois de ces planètes avaient déjà été détectées il y a un an grâce à un télescope, basé au Chili. Un autre télescope spatial, braqué pendant vingt jours sur l‘étoile naine, a repéré, grâce aux variations de lumière, quatre autres planètes voisines.</p> <p><strong>Jeremy Wilks, Euronews</strong> :<br /> <em>“Cette découverte montre à quel point l’observation des exoplanètes est en essor. On parle beaucoup de ces exoplanètes, car elles sont quelque part similaires à la Terre. Mais, il faut savoir que, chaque semaine, les scientifiques détectent de nouvelles exoplanètes qui sont en orbite autour d’autres étoiles dans notre galaxie. Et on pense qu’il y en a problablement des milliards d’entre elles à travers la Voie lactée. Alors, on rêve de savoir à ressemblerait, au sol, ces planètes avec un soleil rose et d’autres planètes dans le ciel. Mais nous ne devrions pas faire de conclusions trop hâtives concernant la possibilité d’une vie extra-terrestre. Ce n’est pas parce qu’on dit que ces planètes sont habitables qu’elles le sont réellement. La Terre, Vénus et Mars sont toutes dans une zone habitable autour du soleil. Mais à ce stade, nous n’avons pas encore trouvé de vie sur Mars et Vénus.”</em></p> <p>Avec <span class="caps">AFP</span></p>