DERNIERE MINUTE

Des centaines de civils, dont une majorité de femmes et d’enfants, continuaient ce samedi de fuir la ville de Mossoul alors que les forces irakiennes avancaient plus loin dans la ville.

Certains réfugiés ont raconté qu’ils venaient de villages autour de Mossoul mais qu’ils avaient été forcés de marcher vers la cité il y a plus de quatre mois pour servir de boucliers humains.

Plus de No Comment