DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hollywood : la fin des "Oscars So White" ?


Etats-Unis

Hollywood : la fin des "Oscars So White" ?

L‘écrivain franco-congolais Alain Mabanckou, installé aux Etats-Unis, a suivi la cérémonie des Oscars, la nuit dernière. Commentant le palmarès de cette 89ème édition, il a twitté : “Hollywood sacre la diversité aux Oscars 2017“.

Il faut dire que les deux dernières éditions avaient été marquées par l’absence, dans le palmarès, d’acteurs ou de réalisateurs issus de la diversité.

>> Les oscars par année, cliquez ici

Etait-ce une coïncidence ou la manifestation d’une tendance ?
En tout cas, cela avait suscité non seulement un malaise, mais surtout une polémique, cristallisée dans le mouvement “Oscar So White” (#OscarSoWhite). Certains artistes avaient même boycotté la cérémonie de remise des prix.

>> “Il y a un vrai problème de représentation de la diversité dans l’industrie du cinéma“, interview de Natalie Portman le 26 janvier 2016 sur RTL, à voir ici

Cette année, au regard de la liste des nominations et des récompenses, la polémique n’a plus lieu d‘être.
Six Noirs étaient nommés cette année pour les prix d’acteurs, un record.

>> “Oscars: la diversité prend sa revanche”, dépêche de l’AFP parue le 25 janvier 2017 dans La Dépêche, à retrouver ici

Et cela s’est traduit aussi dans le palmarès.

- Mahershala Ali a décroché l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour son interprétation dans “Moonlight“. – Viola Davis a, elle, été récompensée par l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour le film “Fences“.
Et le réalisateur Barry Jenkins a vu son film “Moonlight“ recevoir la récompense suprême, de meilleur film.
Ces trois personnalités sont des Afro-américains.

Pour autant, est-ce “la fin des Oscars So White” ?, se demande Alain Mabanckou. Une interrogation qui rejoint celle du Figaro: “reste à savoir si les Oscars seront capables de tenir la distance et d’honorer chaque année la diversité“.
Non pas qu’il s’agisse d’une obligation.
Mais juste de balayer tout soupçon de clivage racial à Hollywood.
Après tout, le cinéma est né en noir en blanc, avant d‘être couleurs…

Pour aller plus loin

>> France : la diversité au casting des écoles de cinéma, article paru le 25 septembre 2016 dans Le Monde, à lire ici

>> Les Césars, une diversité en trompe-l’œil ?, article paru le 26 février 2016 dans Le Monde, à lire ici

Le raté des Oscars : fausse joie pour La La Land, vraie victoire pour Moonlight

Etats-Unis

Le raté des Oscars : fausse joie pour La La Land, vraie victoire pour Moonlight