Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Hollywood : la fin des "Oscars So White" ?

Access to the comments Discussion
Par Olivier Peguy  avec AGENCES
Hollywood : la fin des "Oscars So White" ?

<p>L‘écrivain franco-congolais Alain Mabanckou, installé aux Etats-Unis, a suivi la cérémonie des Oscars, la nuit dernière. Commentant le palmarès de cette 89ème édition, il a twitté : “<em>Hollywood sacre la diversité aux Oscars 2017</em>“.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Dans une Amérique recroquevillée et que Trump gère par tweets, Hollywood sacre la <a href="https://twitter.com/hashtag/diversit%C3%A9?src=hash">#diversité</a> aux <a href="https://twitter.com/hashtag/Oscars2017?src=hash">#Oscars2017</a>. La fin des Oscars So White” ? <a href="https://t.co/vWSH2ca05r">pic.twitter.com/vWSH2ca05r</a></p>— Alain Mabanckou (@amabanckou) <a href="https://twitter.com/amabanckou/status/836118513295056896">27 février 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Il faut dire que les deux dernières éditions avaient été marquées par l’absence, dans le palmarès, d’acteurs ou de réalisateurs issus de la diversité. </p> <p>>> <strong>Les oscars par année</strong>, <a href="http://www.allocine.fr/festivals/festival-146/">cliquez ici</a></p> <p>Etait-ce une coïncidence ou la manifestation d’une tendance ?<br /> En tout cas, cela avait suscité non seulement un malaise, mais surtout une polémique, cristallisée dans le mouvement “Oscar So White” (#OscarSoWhite). Certains artistes avaient même boycotté la cérémonie de remise des prix.</p> <p>>> “<em>Il y a un vrai problème de représentation de la diversité dans l’industrie du cinéma</em>“, interview de Natalie Portman le 26 janvier 2016 sur <em><span class="caps">RTL</span></em>, <a href="http://www.rtl.fr/culture/cine-series-jeux-video/video-il-y-a-un-vrai-probleme-de-representation-de-la-diversite-dans-l-industrie-du-cinema-regrette-natalie-portman-7781545692">à voir ici</a></p> <p>Cette année, au regard de la liste des nominations et des récompenses, la polémique n’a plus lieu d‘être.<br /> Six Noirs étaient nommés cette année pour les prix d’acteurs, un record.</p> <p>>> “Oscars: la diversité prend sa revanche”, dépêche de l’<em><span class="caps">AFP</span></em> parue le 25 janvier 2017 dans <em>La Dépêche</em>, <a href="http://www.ladepeche.fr/article/2017/01/25/2503956-la-diversite-prend-sa-revanche-aux-oscars.html">à retrouver ici</a></p> <p>Et cela s’est traduit aussi dans le palmarès.</p> <p>- <strong>Mahershala Ali</strong> a décroché l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour son interprétation dans “<em>Moonlight</em>“. – <strong>Viola Davis</strong> a, elle, été récompensée par l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour le film “<em>Fences</em>“.<br /> Et le réalisateur <strong>Barry Jenkins</strong> a vu son film “<em>Moonlight</em>“ recevoir la récompense suprême, de meilleur film.<br /> Ces trois personnalités sont des Afro-américains.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Mahershala Ali, Emma Stone, Viola Davis et Casey Affleck, les acteurs récompensés aux <a href="https://twitter.com/hashtag/Oscars?src=hash">#Oscars</a> dimanche <a href="https://twitter.com/hashtag/AFP?src=hash">#AFP</a> <a href="https://t.co/jaIjcfelkJ">pic.twitter.com/jaIjcfelkJ</a></p>— <span class="caps">AFP</span> <span class="caps">USA</span> (@AFPusa) <a href="https://twitter.com/AFPusa/status/836100233989926912">27 février 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr"><a href="https://twitter.com/hashtag/Oscars2017?src=hash">#Oscars2017</a> : un palmarès qui célèbre enfin la <a href="https://twitter.com/hashtag/diversit%C3%A9?src=hash">#diversité</a> <a href="https://t.co/sonSZPspLo">https://t.co/sonSZPspLo</a> via <a href="https://twitter.com/Figaro_Culture"><code>Figaro_Culture</a> <a href="https://t.co/F4hNQ77kkX">pic.twitter.com/F4hNQ77kkX</a></p>— Olivier Delcroix (</code>Delcroixx) <a href="https://twitter.com/Delcroixx/status/836162996070133760">27 février 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>Pour autant, est-ce “la fin des Oscars So White” ?, se demande Alain Mabanckou. Une interrogation qui rejoint celle du <em>Figaro</em>: “<em>reste à savoir si les Oscars seront capables de tenir la distance et d’honorer chaque année la diversité</em>“. <br /> Non pas qu’il s’agisse d’une obligation. <br /> Mais juste de balayer tout soupçon de clivage racial à Hollywood.<br /> Après tout, le cinéma est né en noir en blanc, avant d‘être couleurs…</p> <h3>Pour aller plus loin</h3> <p>>> <strong>France : la diversité au casting des écoles de cinéma</strong>, article paru le 25 septembre 2016 dans <em>Le Monde</em>, <a href="http://www.lemonde.fr/cinema/article/2016/09/25/la-diversite-au-casting-des-ecoles-de-cinema_5003135_3476.html">à lire ici</a></p> <p>>> <strong>Les Césars, une diversité en trompe-l’œil ?</strong>, article paru le 26 février 2016 dans <em>Le Monde</em>, <a href="http://www.lemonde.fr/cinema/article/2016/02/26/les-cesars-une-diversite-en-trompe-l-il_4872023_3476.html">à lire ici</a></p>