DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Palais d'été du dernier émir de Boukhara


Postcards

Le Palais d'été du dernier émir de Boukhara

En partenariat avec

Dans cette nouvelle carte postale d’Ouzbékistan, nous découvrons un concentré d’architecture occidentale et orientale construit à la lisière du centre historique de Boukhara par l’un des émirs de la ville.

Repères

  • Avec une population de plus de 30 millions d’habitants, l’ex-république soviétique est devenue indépendante en 1991
  • Sa superficie totale est de 425 400 km2, les plaines recouvrant les 4/5èmes du territoire
  • La température moyenne en hiver est de -6° Celsius et dépasse 32° l‘été
  • Près de 80 % de la population est d’ethnie ouzbèque et l’Islam est la religion majoritaire à 88 %

Le Palais Sitorai Mokhi-Khosa abrite aujourd’hui, un musée. Comme nous l’indique notre reporter Seamus Kearney, “quand on entre dans l’un des principaux bâtiments, on est frappé par la multitude de couleurs et de miroirs qui ornent les murs. Ces décors réalisés par les maîtres artisans de Boukhara, ajoute-t-il, renforcent encore la beauté du site.”

Sont exposés sur place, des broderies, du mobilier et de la porcelaine venus de Chine ou du Japon, des objets qui décoraient les Palais édifiés sur le site avant le bâtiment actuel.

“Le plus bel endroit entre la Lune et les étoiles”

Khaydarova Dilbar, guide à Boukhara, nous en dit plus : “Ce complexe a été construit au tout début du XXe siècle par le dernier émir comme résidence d‘été. Son nom veut dire ‘le plus bel endroit entre la Lune et les étoiles’,” souligne-t-elle.

Après avoir découvert ce musée des Arts décoratifs et appliqués, le visiteur pourra découvrir les jardins qui ont été restaurés avec soin.

Le choix de la rédaction

Prochain article

Postcards

Au Japon sur les chemins de pélerinage de Kumano Kodo