DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Oscars 2017 : "il y a eu un immense malaise dans le public"

L'Oscar du meilleur film a été attribué par erreur à 'La La Land' avant d'être remis au vainqueur, 'Moonlight'. Une gaffe inédite.

Vous lisez:

Oscars 2017 : "il y a eu un immense malaise dans le public"

Taille du texte Aa Aa

La grand-messe du cinéma américain a été marquée par une gaffe inédite : L’Oscar du meilleur film a été attribué par erreur à La La Land avant d‘être remis au vainqueur, Moonlight. Une erreur dans les enveloppes est à l’origine de l’imbroglio.

Lise Pedersen s’est entretenue avec la journaliste d’ABC News Marci Gonzalez, qui a assisté à la cérémonie.

Lise Pedersen: Bonjour Marci vous nous rejoignez du Dolby Theatre de Los Angeles. Une grande victoire pour Moonlight. Cela marque-t-il la fin des ‘Oscars So White’?

Marci Gonzalez, ABC News : Dès l’annonce des nommés dans les catégories meilleur acteur, les gens disaient déjà qu’on semblait avoir tourné la page des ‘Oscars So White’. Ces deux dernières années les nommés étaient tous blancs, cette fois il y avait sept acteurs issus de la diversité. On avait déjà fait un pas dans la bonne direction. Mais là avec Moonlight meilleur film, Viola Davis meilleur second rôle féminin et Mahershala Ali meilleur second rôle masculin, on peut vraiment dire que le hashtag et la controverse ‘Oscars So White’ ont été mis de côté. Quoi qu’il en soit l’Académie continue de travailler pour plus de mixité : cela passe par plus de minorités ethniques et plus de femmes dans l’Académie, pour qu’ils puissent voter et qu’il y ait à l’avenir plus de films sur la diversité.

Marci, vous y étiez, pouvez-vous nous parler de ce coup de théâtre final, lors de l’annonce du meilleur film. Que s’est-il passé ?

Oui il y au un énorme cafouillage. Il y avait tellement de buzz autour de La La Land, qui a été nommé dans 14 catégories, égalant le record historique de nominations. Ils ont annoncé la victoire de La La Land pour meilleur film, donc tout le casting est monté sur scène et a commencé le discours de remerciements, avant qu’on ne réalise qu’il y avait eu une erreur. Ils ont montré la carte avec le nom du vainqueur, et il y avait écrit “Moonlight“ ! Il y a eu un immense malaise dans le public, les gens n’arrivaient pas à croire qu’une telle bourde avait été commise. L‘équipe de La La Land a du quitter la scène et celle de Moonlight est arrivée. Ils étaient vraiment sous le choc, et je suis sûr qu‘à cette heure-ci ils doivent encore se demander comment cela est arrivé.

Damien Chazelle a remporté l’Oscar du meilleur réalisateur, pour La La Land. L’académie a choisi de rendre hommage au film qui rend hommage à Hollywood ?

Oui tout à fait, le film a été nommé dans quatorze catégories, et il en a remporté six, c‘était une immense soirée pour Damien Chazelle, le plus jeune réalisateur à remporter l’Oscar de meilleur réalisateur. On s’y attendait : c‘était un grande soirée pour lui et pour La La Land, à qui il a juste manqué la grosse récompense.

Enfin le trophée du meilleur long métrage étranger a été attribué au film Le Client, dont le réalisateur Asghar Farhadi a boycotté la cérémonie pour protester contre le décret migratoire de Donald Trump. La encore, on n’avait jamais vu ça.

Oui c’est vrai, un message a été lu au nom du film, dénonçant la politique migratoire de Donald Trump. A certains moments comme celui-ci, le spectacle a pris une tournure politique, et on pouvait s’y attendre. Il y a eu un autre orateur (ndlr : Gael Garcia Bernal) qui s’est dit contre la construction de toute forme de mur : encore un commentaire qui visait directement le président Trump. Mais la cérémonie n’a pas été aussi politique que certains le prédisaient, à part l’animateur Jimmy Kimmel, qui a fait plusieurs blagues sur Trump et a même tweeté à Donald Trump pendant le spectacle.

Merci beaucoup Marci. C‘était Marci Gonzalez, d’ABC News, en direct du Dolbly Theatre de Los Angeles.

Merci Lise !