DERNIERE MINUTE

Maltraitance des migrants : le cri d'alarme de l'Unicef

En Libye, plusieurs dizaines de milliers de femmes et d’enfants sont désormais internés dans des camps de migrants.

Vous lisez:

Maltraitance des migrants : le cri d'alarme de l'Unicef

Taille du texte Aa Aa

En Libye, plusieurs dizaines de milliers de femmes et d’enfants sont désormais internés dans des camps de migrants.

Candidats à l’exil vers l’Europe, ils ont été interceptés par les autorités libyennes. Selon l’Unicef qui vient de publier mardi un nouveau“rapport alarmant”:https://www.unicef.fr/contenu/espace-medias/un-periple-meurtrier-pour-les-enfants-la-route-migratoire-de-l-afrique-du-nord-l-europe, la moitié de ces femmes affirment avoir subi des violences sexuelles durant leur voyage jusqu’en Libye, et les 3/4 des enfants déclarent avoir été agressés physiquement.

Lorsqu’ils ne meurent pas noyés en Méditerranée durant leur traversée vers l’Europe, la plupart des jeunes migrants sans famille risquent ensuite de sombrer dans la prostitution.

“Pour beaucoup de ces jeunes, la seule monnaie d‘échange dont ils disposent c’est leur corps et c’est ce qui leur permet de vivre dans la rue, explique Afshan Khan, directrice régionale de l’Unicef, chargée des migrants. En réalité, nous sommes en train de fabriquer une tragédie humaine qui va durer pendant des générations parce qu’une fois que ces enfants sont dans la rue il est très difficile de les tirer de là.”

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance a appelé mardi l’Union européenne à renforcer les mesures de protection vis-à-vis de ces milliers de jeunes en péril.

Avec Agences