Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Espagne : la croissance reste tonique en 2016

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Espagne : la croissance reste tonique en 2016

<p>La <a href="https://www.challenges.fr/monde/europe/pourquoi-l-espagne-affiche-une-croissance-insolente-malgre-la-crise-politique_451935">croissance</a> a atteint 3,2% en 2016 en Espagne, comme en 2015. L’Institut national de la statistique (<span class="caps">INE</span>) l’a confirmé ce jeudi.</p> <p>L‘économie espagnole a été dopée par une forte demande intérieure, soutenue par une inflation faible et les créations d’emploi, qui se sont traduites par une hausse du pouvoir d’achat des ménages.</p> <p>L’Espagne a aussi bénéficié d’une augmentation de ses exportations l’an dernier.</p> <blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="es" dir="ltr">Por agregación temporal de los cuatro trimestres, el crecimiento en volumen del <a href="https://twitter.com/hashtag/PIB?src=hash">#PIB</a> en 2016 se estima en 3,2% <a href="https://twitter.com/hashtag/INE?src=hash">#INE</a> <a href="https://t.co/e9pWQocSp8">pic.twitter.com/e9pWQocSp8</a></p>— <span class="caps">INE</span> España (@es_INE) <a href="https://twitter.com/es_INE/status/837211148076331008">2 mars 2017</a></blockquote> <script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>2017 s’annonce cependant un peu plus difficile à négocier. La Commission européenne anticipe un essoufflement de la croissance espagnole à 2,3%. Le retour de l’inflation sous l’effet de la hausse des cours du brut risque en effet d’entamer la consommation.</p> <p>Par ailleurs, l’investissement n’a progressé que de 3,1% l’an dernier, moitié moins qu’en 2015, ce qui pourrait ralentir la baisse du chômage.</p>