DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Jeff Sessions aurait menti sur ses contacts avec Moscou


Etats-Unis

Jeff Sessions aurait menti sur ses contacts avec Moscou

Les liens de l‘équipe Trump avec la Russie à nouveau dénoncés, cette fois par le Washington Post. C’est Jeff Sessions qui aurait menti. Le ministre de la justice de Donald Trump aurait omis de signaler des discussions avec l’ambassadeur russe à Washington : elles auraient eu lieu deux fois l’an dernier, pendant la campagne présidentielle.

En janvier, Jeff Sessions avait juré ne pas être au courant de communications avec le gouvernement russe, lors de son audition devant le Sénat, qui devait confirmer sa nomination.

Les démocrates qui accusent Moscou d’avoir piraté leur campagne réclament sa démission. Nancy Pelosi accuse le ministre d’avoir menti sous serment devant le Sénat. Jeff Sessions connaîtra-t-il le même sort que Michael Flynn, le conseiller à la sécurité nationale ? Trois semaines après son entrée en fonction il avait démissionné à cause d’une conversation avec le même ambassadeur.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Brésil

Un incendie ravage la favela de Paraisópolis, à Sao Paulo