DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Scrutin anticipé en Irlande du Nord sur fond de crise politique et de Brexit


Royaume-Uni

Scrutin anticipé en Irlande du Nord sur fond de crise politique et de Brexit

L’Irlande du Nord organise ce jeudi des élections anticipées dans un contexte tendu de crise politique et de craintes face au Brexit. La coalition au pouvoir a volé en éclat après la démission de Martin McGuinness, du parti nationaliste, Sinn Fein, suite à un scandale de corruption impliquant la Première ministre, Arlene Foster, du Parti unioniste (DUP), pro-britannique.

La crainte d’une frontière entre les deux Irlande

Le Brexit divise et inquiète… avec cette question: la sortie de Londres de l’Union européenne va-t-elle entraîner la réintroduction d’une frontière visible avec la République d’Irlande ?
Le député conservateur et secrétaire d’Etat de l’Irlande du Nord, James Brokenshire ne veut pas _ voir apparaître une sorte de frontière infranchissable parce que c’est ce sentiment d’identité, c’est ce sentiment de la politique de l’Irlande du Nord qui, je pense, a gagné tellement_ et surtout il veut que l’on donne aux gens la possibilité de se déplacer à travers cette frontière librement.

Les deux partis de la coalition divisés au sujet du Brexit

Si les unionistes ont soutenu le Brexit, et le Sinn Fein s’y est opposé, aucun des partis ne souhaite le rétablissement d’une frontière stricte entre l’Irlande du Sud et l’Irlande du Nord.
Ce vote anticipé pour renouveler l’assemblée de cette région semi-autonome intervient alors que Theresa May, la Première Ministre britannique, pourrait déclencher l’article 50 dans les semaines à venir. Ce qui marquerait le début de la procédure de divorce auprès de l’Union européenne.
L’Irlande du Nord est la seule région du Royaume-Uni à partager une frontière commune avec un pays membre de l’UE.

ALL VIEWS

Touchez pour voir