DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Japon : les chemins sacrés des forêts de Kumano


Postcards

Japon : les chemins sacrés des forêts de Kumano

Dans cet épisode de Postcards, nous faisons de la randonnée dans la péninsule de Kii dans la région du Kansai au Japon. Beaucoup de touristes viennent ici parcourir les routes sacrés, et millénaires. Mais ce ne sont pas seulement les pèlerins qui apprécient la région.

Parmi les nombreuses forêts du Japon, nulle n’est sans doute empreinte de mystère et de spiritualité comme la forêt parcourue par les chemins de pèlerinage de Kumano.

Eléments-clé sur le Japon

  • Ce pays composé de nombreuses îles compte plus de 127 millions d’habitants
  • Sa superficie fait près de 378.000 km²
  • La monnaie nationale est le yen
  • Les principales religions sont le shintoïsme et le bouddhisme

Ces chemins traversant la péninsule de Kii sont parcourus depuis la période Heain (794-1192) et sont aujourd’hui classés au patrimoine mondial de l’Unesco.

Ils sont bordés par des pierres moussues et des statuettes et amènent à de grands sanctuaires shinto connus sous le nom de Trois sanctuaires de Kumano. Beauté et mystère, qui sont l’essence de la nature au Japon, sont ici parfaitement perceptibles.

Seamus Kearney, euronews: “En plus de visiter les nombreux sanctuaires et sites spirituels, les gens viennent aussi ici pour se ressourcer, avec une grande variété de randonnées en montagne et de nombreuses activités.”

Les anciennes forêts de cèdres et de cyprès offrent une escapade parfaite pour s‘éloigner des grandes villes, avec des randonnées pour tous les niveaux.

Emiyo Kato, Kumano guide: “Kumano est un endroit avec une nature très préservée, où nous pouvons profiter de plus de 100 kilomètres de chemins de randonnée, ce qui est excellent pour la santé physique et mentale.”

D’autres activités sportives, et aquatiques, sont devenues populaires. Un mélange unique d’expérience spirituelle et de grand air qui rend cet endroit très particulier.

Le choix de la rédaction

Prochain article

Postcards

Le Palais d'été du dernier émir de Boukhara