DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Londres : expo commune Bourgeois/Kusuma


Cult

Londres : expo commune Bourgeois/Kusuma

L’une était française, l’autre est japonaise. Vingt ans les séparait et pourtant à Londres une exposition commune leur est consacrée.

Louise Bourgeois est connue pour ses araignées géantes et Yayoi Kusama pour ses points, à Londres cet expo montre comment les deux artistes ont intégré leur traumatismes psychologiques pour ouvrir de nouveaux territoires artistiques.

Emma Baker co-commissaire : “Louise Bourgeois a fait une analyse pendant 30 ans et Kusuma avait des hallucinations, ces points dominaient sa vision, elle se sentait dépersonnalisée à cause de cela. Et pour ces deux artistes une des façons de dominer ces traumatismes c‘était de créer pour surmonter ainsi, grâce à ce processus de création, leurs peurs et leur traumatismes.”

Les deux ont profondément été marquées par les guerres, les deux se sont installées à New York pour développer leur carrière artistique.

Marina Ruiz Colomer, co-commissaire : “Nous avons des formes répétitives dans les oeuvres des deux artistes. Nous avons ces profusions, ces formes phalliques. Et il y a des motifs qui se répètent eux mêmes. Ce ne sont pas les mêmes motifs mais il ont cette répétition. Les deux artistes travaillaient sur le corps et les formes organiques.”

Louise Bourgeois est morte en 2010 à l‘âge de 98 ans. A 87 ans Yayoi Kusama travaille toujours. L’exposition de leurs oeuvres à la S2 Sothebys Gallery se poursuit jusqu’en avril.

Le choix de la rédaction

Prochain article
Musique traditionnelle chinoise à Sotchi

Cult

Musique traditionnelle chinoise à Sotchi