DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Décret migratoire : Trump retire l'Irak de la liste des pays visés


Etats-Unis

Décret migratoire : Trump retire l'Irak de la liste des pays visés

Donald Trump a signé ce lundi une nouvelle version de son décret migratoire, le premier ayant été suspendu par un juge fédéral.

Principal changement : les citoyens irakiens ne sont plus concernés par l’interdiction temporaire d’entrée sur le sol américain, qui s’applique, en revanche, toujours aux ressortissants de six autres pays majoritairement musulmans : Iran, Libye, Syrie, Somalie, Soudan et Yémen.

Autre modification : l’interdiction ne s’applique plus aux détenteurs de cartes vertes et de titres de séjour, mais seulement aux demandeurs de visas.

De nombreux diplomates avaient encouragé le président américain à retirer l’Irak du décret migratoire, évoquant l’importance du partenariat entre les deux pays dans la lutte contre le terrorisme. Bagdad a salué la décision de la Maison Blanche.

Le décret entrera en vigueur le 16 mars.