DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Il continue : François Fillon sourd face aux Sarkozystes


France

Il continue : François Fillon sourd face aux Sarkozystes

Hot Topic Plus sur le sujet Élection présidentielle française 2017

François Fillon a “mis fin aux hésitations, le débat est clos”, a déclaré le président du Sénat Gérard Larcher dès l’ouverture du comité politique de LR convoqué à 18H00 au siège du parti à Paris “pour évaluer la situation”. Le camp Sarkozy avait demandé à François Fillon de se choisir un successeur. Il a refusé : “Le retrait d’Alain Juppé a confirmé qu’il n’y avait pas de plan B, il est temps maintenant que chacun se reprenne!” a lancé d’emblée François Fillon.

“Je confirme une bonne fois pour toute que je ne serai pas candidat à la présidence de la république”, avait déclaré dans la matinée Alain Juppé depuis Bordeaux.

Alain Juppé ne sera donc pas le plan B de la droite française. Le maire de Bordeaux, finaliste malheureux à la primaire de la droite fin novembre, ne jouera pas les remplaçants de François Fillon. Le candidat, fort du succès du rassemblement la veille à Paris, s’accroche, au grand regret d’Alain Juppé :

“Comme l’a montrée la manifestation d’hier au Trocadéro, le noyau des militants et sympathisants LR s’est radicalisé, avait déclaré Alain Juppé. François Fillon n’a cessé d’affirmer sa détermination et hier soir encore son obstination”.

La droite craint de perdre la présidentielle car son candidat, lâché par plus de 300 élus et une partie de son équipe de campagne, s’accroche. Mais les sondages divergent chaque jour.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

France

Disparus d'Orvault : l'ex-beau frère avoue le quadruple meurtre