DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Salon de Genève : PSA, Opel et Volkswagen dans les starting blocks


Business

Salon de Genève : PSA, Opel et Volkswagen dans les starting blocks

C’est parti pour la 87ème édition du salon de l’automobile de Genève. Un démarrage en pole position pour Peugeot, dont le 4X4 urbain – la 3008 – a été élu voiture de l’année, titre remporté l’an dernier par l’Opel Astra. Au lendemain de l’annonce du rachat d’Opel/Vauxhall par PSA, maison mère de Peugeot, Citroën et DS, le patron de Peugeot, Jean-Philippe Imparato, y voit un signe.

On avait salué l’année dernière le fait qu’Astra soit couronné parce qu’ils avaient fait une super voiture, et je suis ravi aujourd’hui de voir qu’on continue l’aventure ensemble, c’est même génial !“ s’est-il félicité.

Le mariage de PSA avec la filiale européenne de General motors vient rebattre les cartes en donnant naissance au numéro deux européen du secteur.

Volkswagen, le retour

Le numéro un, Volkswagen, affûte déjà ses armes, assure son PDG, Matthias Müller.

Par le passé, nous avons toujours considéré Opel et PSA comme des concurrents respectables et cela restera le cas. Nous avons hâte de voir comment la concurrence va évoluer dans cet environnement. De toute évidence, nous avons du boulot sur la planche et nous allons l’accomplir de façon obstinée, c’est pourquoi nous abordons l’avenir dans un état d’esprit positif,“ a-t-il lancé dans les allées du salon.

Tournant la page des moteurs diesel truqués, le géant allemand promet une voiture 100% électrique et connectée pour 2020. Le groupe a aussi présenté son concept de voiture autonome, une navette baptisée Sedric, avec un S.

L’optimisme est général parmi les constructeurs, le marché européen ayant renoué avec son niveau de 2008 l’an dernier. Raison pour laquelle l’Association des constructeurs automobiles européens s’attend à un essoufflement des ventes cette année, et table sur une croissance de 1% seulement.

Avec AFP, Reuters

ALL VIEWS

Touchez pour voir