DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Décret migratoire : Hawaï monte au créneau


Etats-Unis

Décret migratoire : Hawaï monte au créneau

Donald Trump a eu beau réviser son décret migratoire, sa deuxième version ne fait pas plus l’unanimité.

L’“état de Hawaï”:https://www.theguardian.com/us-news/2017/mar/08/revised-travel-ban-hawaii-legal-challenge-trump a été le premier, par la voix de son ministre de la Justice,Doug Chin, a ouvrir le feu en en contestant devant les juges ce décret qui interdit l’entrée aux Etats-Unis de ressortissants de six pays majoritairement musulmans : “Ce que nous avons toujours c’est une interdiction générale d’entrée pour des gens qui viennent de différentes nations. Il y en avait sept avant. Le plus gros problème c’est qu’il y a une décision qui est une discrimination contre des personnes en raison de leur pays d’origine ou de leur religion.”

Donald Trump avait dû revoir sa copie car le 3 février, James Robart, un juge fédéral de Seattle avait bloqué temporairement l’application de la première mouture du décret sur l’ensemble du territoire américain au motif qu’il provoquerait “un préjudice irréparable”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Pays-bas

"Geert Wilders va décevoir ses partisans"