DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Décret migratoire : Hawaï monte au créneau


Etats-Unis

Décret migratoire : Hawaï monte au créneau

Donald Trump a eu beau réviser son décret migratoire, sa deuxième version ne fait pas plus l’unanimité.

L’“état de Hawaï”:https://www.theguardian.com/us-news/2017/mar/08/revised-travel-ban-hawaii-legal-challenge-trump a été le premier, par la voix de son ministre de la Justice,Doug Chin, a ouvrir le feu en en contestant devant les juges ce décret qui interdit l’entrée aux Etats-Unis de ressortissants de six pays majoritairement musulmans : “Ce que nous avons toujours c’est une interdiction générale d’entrée pour des gens qui viennent de différentes nations. Il y en avait sept avant. Le plus gros problème c’est qu’il y a une décision qui est une discrimination contre des personnes en raison de leur pays d’origine ou de leur religion.”

Donald Trump avait dû revoir sa copie car le 3 février, James Robart, un juge fédéral de Seattle avait bloqué temporairement l’application de la première mouture du décret sur l’ensemble du territoire américain au motif qu’il provoquerait “un préjudice irréparable”.