DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La CIA accuse Wikileaks d'aider les ennemis des Etats-Unis

D’un côté la CIA de l’autre WikiLeaks.

Vous lisez:

La CIA accuse Wikileaks d'aider les ennemis des Etats-Unis

Taille du texte Aa Aa

D’un côté la CIA de l’autre WikiLeaks. La première accusant les seconds d’aider les adversaires des Etats-Unis en révélant les méthodes qu’elle utiliserait pour transformer l’iPhone d’Apple ou des téléviseurs Samsung en outils d’espionnage.

Pour les spécialistes en sécurité des systèmes Clifford Neuman ces méthodes ne sont pas vraiment une nouvelle : “Les spécialistes en sécurité savent depuis longtemps que c’est un problème. Certains éléments des logiciels et du hardware ont été montrés du doigt ainsi les micros qui peuvent être toujours allumés. On doit être plus conscients du fait qu’une information récoltée dans un but peut être redirigée vers d’autres destinations.”

La maison blanche est sur la même longueur d’onde que l’agence de renseignement comme l’a rappelé dans son style son porte parole Sean Spicer : “Que ce soit bien clair, le président a déjà parlé de ça et toute personne qui divulgue des informations classées secrètes se retrouvera devant les plus hautes instances. Nous poursuivrons ceux qui divulguent des informations secrètes. Cela met en jeu la sécurité nationale de notre nation (sic) quelque chose que cette administration ne prend pas à la légère.”

Selon les documents de Wikileaks, la CIA aurait cette fois-ci élaboré plus d’un millier de programmes malveillants: des virus, chevaux de Troie et autres logiciels permettant de prendre le contrôle d’appareils électroniques, comme des smartphones ou des téléviseurs connectés, voire des voitures, pour espionner leurs utilisateurs.