DERNIERE MINUTE

Contre vents et défections, Hamon défend ses positions

Opération survie pour Benoît Hamon : le candidat socialiste à la présidentielle, enlisé à la 4e place dans les sondages pour la présidentielle, a tenté ce jeudi à la télévision de rassurer et de…

Vous lisez:

Contre vents et défections, Hamon défend ses positions

Taille du texte Aa Aa

Opération survie pour Benoît Hamon : le candidat socialiste à la présidentielle, enlisé à la 4e place dans les sondages pour la présidentielle, a tenté ce jeudi à la télévision de rassurer et de convaincre.
Il est vrai que plusieurs députés et des figures du PS ont déjà rejoint Emmanuel Macron.

Une majorité de sympathisants PS approuve le choix de certains cadres de soutenir #Macron au détriment de #Hamon https://t.co/6llxk6v721 pic.twitter.com/16EDBg4jzK

— franceinfo(@franceinfo) March 10, 2017

“Je suis un combattant, a prévenu le candidat. De là d’où je viens, j’ai appris à me battre et à me battre même quand le vent est mauvais”

Dans la matinée, Benoît Hamon avait reçu le soutien du Premier ministre Bernard Cazeneuve, qui s’est rendu à son QG.

Largement dépassé par Emmanuel Macron dans les sondages, le vainqueur de la primaire socialiste est aussi talonné sur sa gauche par Jean-Luc Mélenchon, dans certaines enquêtes.

A droite, ce n’est plus l’heure des poignées de main entre Alain Juppé et François Fillon, comme au lendemain de la primaire de novembre. Mais le maire de Bordeaux a fait savoir qu’il apportait son parrainage au candidat des Républicains. “Je ne quitte pas le navire dans la tempête” a-t-il expliqué sur Twitter.

#Juppé destine son parrainage à #Fillon : "simplepassager", il se défend toutefois de "quitterle navire" https://t.co/2SAHtol5RN pic.twitter.com/7riJCupigz

— Le Point (@LePoint) March 10, 2017