DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Commission européenne entrevoie une issue avec Gazprom


Le bureau de Bruxelles

La Commission européenne entrevoie une issue avec Gazprom

ALL VIEWS

Touchez pour voir

La Commission européenne se dit satisfaite par les engagements du géant gazier, Gazprom, concernant les pays d’Europe centrale et de l’Est. L’institution reprochait à l’entreprise russe de vouloir cloisonner les marchés d’un État membre à l’autre. Pour la Commissaire en charge de la Concurrence, le geste est positif. « C’est bien d’avoir maintenant des projets d’engagement et de pouvoir permettre aux parties d’exprimer leur vues, leurs inquiétudes ou de voir si cela va marcher », souligne Margrethe Vestager.
L’enquête lancée par la Commission européenne contre Gazprom concerne huit États membres. Elle accusait le géant gazier d’interdire les exportations de gaz entre ces pays et donc de compartimenter les marchés ce qui est contraire aux règles de la concurrence.

La Commissaire a aussi émis de sérieux doutes sur l’intérêt du projet de gazoduc Nord Stream 2. Cette nouvelle liaison par la mer Baltique, souhaitée par la Russie, permettrait d’isoler l’Ukraine dans son rôle de pays de transit. Mais Margrethe Vestager a rappelé que « la Commission soutiendra le transit du gaz par l’Ukraine ».

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Le bureau de Bruxelles

Les Pays-Bas divisés par le discours de Geert Wilders